Faire connaissance avec soi grâce aux Personnages de la Cour du Tarot




Se connaître soi-même, c’est vraiment accepter de regarder notre être sous tous les angles et rencontrer les multiples facettes qui reflètent notre personnalité.


As-tu déjà fait le parallèle entre tes 16 aspects intérieurs principaux et les 16 personnages de la Cour dans le Tarot ?


À mesure qu’une personne tisse une relation intime avec le tarot, elle retrouve dans chacun des personnages de la Cour autant d’expressions de sa propre nature. Ainsi, elle équilibre ses polarités féminines et masculines, switche du mode « je pense » au mode « je fais » avec beaucoup de fluidité et amplifie son sentiment de vivre en harmonie avec elle-même.


Parfois, le plus dur est d’avoir l’impression de “subir” sans point de référence, dans l’ignorance que tel ou tel archétype agit à travers nous dans telle ou telle situation.




Illustration par l'exemple : La Reine de Bâtons





Peut-être t’est-il déjà arrivé de créer, exaltée par ton propre dynamisme, tu sais, lorsque tu fais tout à l'intuition en suivant ce que te dicte ton ventre, comme portée par la magie ? Tu te sens super-mega-badass, définitivement trop cool et ça se voit dans tes yeux qui pétillent. À ce moment-là, tu l’ignores peut-être mais tu es connectée à la Reine de Bâtons en toi.


De la même manière, si tu ne sais pas te connecter à cette Reine de Bâtons en toi, ça va être compliqué de surfer sur la vague de l’enthousiasme et du fun car tu n’arrives pas à te relier émotionnellement à ce que tu es en train de créer dans ta vie. Peut-être même que le courage te manque pour en parler et oser vibrer ta passion devant les autres.



Les deux faces d’une même pièce


Tous les arcanes du Tarot recèlent une expression négative et les cartes des personnages de la Cour ne font pas exception à la règle. Ces faces sombres existent qu’on le veuille ou non, autant les reconnaître pleinement et faire en sorte qu’elles ne jouent plus contre toi : à toi d’apprendre à jouer avec elles !


Parfois, presque malgré toi, tu vas révéler les aspects négatifs, délétères, mortifères même, des archétypes des personnages de la Cour :



Exemples :


  • En “mode” Page de Deniers, tu te ronges les sangs devant un avenir plus qu’incertain, saisie par la peur de te planter.

  • En Roi d’épées, crispée dans ta colère et dans ton sentiment d’injustice, tout ton être se raidit lorsque tu as l’impression que te revient le devoir de rétablir la justice à tout prix.

  • Le Chevalier de Coupes et ses grands élans de cœur peut soupirer à longueur de journée sur un passé qui n’est plus et tu te retrouves coincée dans la boucle de la nostalgie.



À l’inverse, il y a des moments où tu vas vivre pleinement les énergies de ces archétypes des personnages de la Cour et les laisser rayonner dans ta vie :




Exemples :


  • Lorsque tu vis pleinement ton Page de Bâtons, tu te sens pleine d’enthousiasme, pleine d’espoir, pleine d’envie et tu ressens ce feu qui couve en toi et qui ne demande qu’à jaillir d’une façon ou d’une autre.

  • En Chevalier d’épées, tu cours après la nouveauté et/ou de nouvelles façons de t’exprimer, tu te sens curieuse et très attentive, à l'affût de tout ce qui te stimule

  • La Reine de Deniers s’exprime en toi quand tu goûtes pleinement au confort offert par ce que tu possèdes, connectée à ton sens de la gratitude, tu souhaites partager cela autour de toi, tu te sens reconnaissante, stable, légitime.

  • Reliée positivement à ton Roi de Bâtons, tu fais de la place, dans ta vie, à plus de fantaisie, à l’expansion de tes champs de passion. Simplement, tu t’autorises à vivre des scènes vraiment marrantes.


In fine, tu as besoin de sentir vibrer ces 16 parties en toi avec justesse au moment opportun pour te sentir complète et maîtresse du jeu.

Pour que ta vie concrète soit plus alignée à ce que tu es au fond de toi, c’est à dire alignée aux 16 archétypes des personnages de la Cour, tu as besoin de libérer le chemin pour pouvoir bénéficier de leur force.


Tu sais sans doute déjà tout ça, au moins intuitivement, mais tu ne sais peut-être pas par où commencer.

D’une part, parce que les personnages de la Cour sont unanimement considérés comme les arcanes du Tarot les plus dures à interpréter mais aussi parce que “cheminer avec un personnage de la Cour” te semble trop abstrait, qu’il y en 16 (!) et qu’en toute honnêteté, dans le lot, il y en a que tu n’as pas du tout envie d’incarner, genre du tout du tout. Il te manque la méthode !


Ce que je te propose avec mon programme Devenir Reine, c’est d’aller libérer le vécu antérieur qui t’empêche de te retrouver dans l’énergie positive de tel ou tel personnage de la Cour. Je t’accompagne dans un parcours de méditation guidée sur 16 semaines qui allie tarot, cycles lunaires, éléments alchimiques et libérations énergétiques.


J'assiste à la conférence gratuite et découvre ce qui "coince" pour moi quand il s'agit d'aller vers mes rêves grâce aux archétypes féminins du Tarot

Quand je parle de vécu antérieur, cela peut être lié à ta vie d’adulte, ton enfance ou même carrément à un vécu ancestral qui t’aurait été transmis. Le fait est que ce vécu, ces idées, ces croyances ou ces attitudes t’empêchent d’être en parfait accord avec toi, il te faut réintégrer les différentes pièces du puzzle et mettre de la conscience là où tu te sens coincée dans la vibration négative de tel ou tel personnage.


Humaine, trop humaine



Et puis mince, je parie que tu as sans doute envie de te reconnecter à ton enfant intérieur, aux Pages et Chevaliers qui vivent en toi.


L’envie de passer du temps en compagnie de cet enfant à l’intérieur de toi, besoin de rire avec cet enfant, de le laisser être vu et prendre sa place, de trouver que le monde est beau et retrouver ta curiosité.


Il faut bien l’avouer, tu en as peut-être simplement marre que cette quête de toi rime avec prise de tête et ton désir d’aller plus loin dans la connaissance de toi ne doit pas se faire au détriment d’un parcours joyeux et ludique.


Peut-être que tu aimerais bien être assez sérieuse pour pouvoir lire des bouquins sur le stoïcisme deux heures par jour mais en vrai c’est quand même plus sympa de regarder youtube !

Comment je peux le deviner, sans être avec toi, là, dans ton salon ? Franchement, c’est juste parce que tu es humaine, que je connais bien le Tarot et que tout l’humain est contenu dans le Tarot.


Évidemment, toi, tu vas exprimer les différentes facettes des personnages de la Cour d’une manière qui t’est propre, ils vont se mettre au service de ta singularité. Ce sont des archétypes puissants qui vibrent de la même façon en chacun, c’est leur expression qui varie d’une personne à l’autre.


Le bénéfice secondaire mais néanmoins remarquable de ce travail de connaissance de soi, c’est que tu vas aussi beaucoup mieux comprendre les autres. En te reliant à ces archétypes, tu peux non seulement voir plus clair en toi mais aussi devenir beaucoup plus perspicace par rapport aux personnes qui partagent ta vie.


Cheminer à travers les 16 personnages de la Cour est vraiment une aventure magique parce que lorsque tu parviendras à vraiment les faire vibrer et résonner en toi, ta vie va franchement changer.



Tarot utilisé : The Children of Litha Tarot

Posts Récents