3 tremplins pour booster ton intuition

Je suis absolument convaincue que tout le monde est intuitif : il n’y a que des intuitifs qui s’ignorent !

Développer son intuition se décide et s’apprend.


Notre intuition est très largement réprimée par notre société, donc c’est okay d’avoir l’impression de partir de zéro quand il s’agit de te reconnecter à ton intuition. Le plus souvent, nous prenons conscience de l’existence de notre intuition qu’a posteriori quand, après un événement quelconque, tu t’exclames : « Je le savais ! »

En regardant dans le rétroviseur, tu peux constater toutes les fois où ton intuition a vu juste, que tu l’aies suivi ou non, elle se cache derrière ton « je le savais ».

Là où ça devient vraiment magique, c’est quand tu peux aider les autres avec ta propre intuition et c’est vraiment mon cas avec le tarot: ça marche !

Je délivre des messages qu’auparavant, avant d’avoir développé mon intuition, je n’imaginais même pas pouvoir donner, des messages qui soient aussi impactants et puissants.


En te fiant à ton intuition, tu vas, petit à petit, donner à d'autres personnes une perspective toute neuve sur ce qu’elles peuvent faire, de qui elles peuvent être, de ce qu’elles peuvent avoir et de ce qui se trame sous leur situation… Les messages deviennent d’une extrême richesse.



Pour moi, l’intuition va s’exprimer différemment chez chacun.e. Par exemple, moi, j’entends vraiment les cartes me parler, des phrases qui résonnent et que, la plupart du temps, je livre telles quelles. Ça marche très bien pour moi et ça marche très bien pour les autres, peut-être même encore mieux.


Parfois, j’ai un voyant rouge qui s’allume dans ma tête quand il y a vraiment un mega « Warning » ou un élément auquel il faut faire particulièrement attention.


Mon intuition parle aussi par mon corps, ma gorge se serre ou je sens des papillons dans le ventre et parfois un immense NON ! crie dans mon crâne.


À mon sens, décortiquer comment ton intuition se manifeste chez toi te permet de découvrir ton talent intuitif caché.


Je te présente trois tremplins pour faire parler ton intuition :

  • Tes outils de prédilection

  • Les ressentis des autres

  • Tes certitudes particulières

Tu sais déjà que le Tarot t'appelle et que c'est lui ton Saint-Graal pour te connecter à ton intuition ? J'aimerais vraiment que ça ne devienne pas juste une énorme prise de tête pour toi, que tu limites les apprentissages théoriques et que tu puisses rapidement passer à l'action. Pour te permettre d'ancrer ton intuition sur un socle tarologique solide, j'ai créé ma formation Initiation au Tarot intuitif.


Je découvre le module 1 gratuitement et commence, dès à présent, à laisser parler mon intuition grâce au Tarot


Trouve tes outils de prédilection


Par quel biais ton intuition s’exprime le mieux ?

Est-ce que chez toi aussi ça passe par ton corps ? Sens-tu des fourmillements, des ballonnements, des serrements ou des courant électriques ?


Est-ce qu’elle va passer par un support extérieur ? Cartes de Tarot, baguette ou boule de cristal ?


Peut-être même qu’un élément tout à fait extérieur vient résonner à l’intérieur de toi sous l’apparence d’un signe : le vent, les oiseaux, un objet qui tombe avec fracas, une phrase entendue à la télé ou une parole de chanson…

Dans quelles circonstances, sens-tu ton intuition basculer en mode ON ?


En général, tu n’es pas vraiment au courant de comment s’active ton intuition parce que c’est si naturel et évident pour toi que tu n’y prêtes pas attention.


Par exemple, moi, je n’utilise pas de boule de cristal et je n’en utiliserai sans doute jamais parce que, d’une part, je n’y vois pas trop l’intérêt et d’autre part, je ne saurai pas trop comment l’utiliser. Ce n’est pas par manque d’expérience, j’ai bien été, à un moment donné, complètement novice avec le Tarot et pourtant je m’y suis mise corps et âme. C’est juste que l’outil boule de cristal ne résonne pas avec moi.


Je pense que tu sais déjà ce qui sonne pour toi, fonce !


Fie-toi aux ressentis intuitif des autres


Cela peut te sembler paradoxal de te baser sur les ressentis des autres parce que tu penses qu’ils ne sont pas très très intuitifs… Et c’est faux !

Même les moins intuitifs du monde, ceux qui ignorent jusqu'à l'existence du mot, se tournent vers toi sur des critères purement intuitifs.


Pose-toi la question :

Les autres, personnes de ton entourages ou parfaits inconnus, se tournent vers toi pour savoir quoi ?

Quels types de conseils viennent-ils chercher ?

Parce qu’intuitivement, ces personnes-là savent que tu as tel ou tel don même s’ils ne (se) le formulent pas comme ça.

Que quelqu’un vienne à toi juste pour te demander comment faire pousser ses plantes ou pour savoir si telle personne est « The One », si c'est toi qu'ils interrogent sur ce point pour les éclairer, c’est que tu as le don intuitif de savoir ça.


Crois-les, ils savent, ils sentent, c’est là que se trouve ton génie intuitif.


Reconnais tes certitudes particulières


Ce que j’entends par là, ce sont des certitudes que tu as, dures comme fer, sans avoir spécialement d’informations ou si peu et ça s’avère vrai. Tu le sais, point.


Ça coule tellement de source pour toi que tu ne comprends même pas que les autres n’aient pas perçu cela bien avant. Tu te tournes vers eux stupéfaite "Comment ça tu ne le savais pas ?" Cela te semble si évident.

Tu ne t'aperçois qu'avec un temps de décalage que tu savais ce que les autres ne savaient pas et ça, c’est toujours une découverte pour toi.


Tu sais quand un couple bat de l’aile alors que personne ne s’en est rendu compte, même pas les principaux concernés.

Tu sais quand une femme est enceinte alors que c'est encore un secret.

Tu sais quand une catastrophe (même mini) va arriver alors que personne ne la voit venir.

Même pour quelque chose de simplement matériel comme une voiture en panne, tu sais.


C’est sans doute un atout que tu connais depuis toujours et que tu as développé naturellement au fil du temps parce que ça marchait pour toi et tu ne t'es même pas rendue compte de ce décalage qui se créé entre toi (qui sait) et les autres (qui ne savent pas). Cela ne va pas sans générer une certaine incompréhension avec ton entourage et ce n'est pas très confortable en société, il n'empêche que c'est précisément là que se trouve ton don intuitif particulier.


Ton cocktail intuitif


Si tu mixes ces trois éléments, tu obtiens ton autoroute intuitive, ces trois points sont vraiment les trois tremplins de ton intuition.


Pour developper encore plus ton intuition, je te conseille de partir de cette voie royale que tu peux ensuite enrichir d'autres outils et apprentissages, de discussions avec d'autres personnes ou d'autres pratiques qui vont venir valoriser ton noyau intuitif et le pousser vers le haut.


Pour moi, ça n'a aucun sens de passer des années à essayer de cultiver ton intuition à partir d’une base qui n’est pas vraiment la tienne, peu importe le zèle que tu y mets. Honnêtement, tu n'arriveras pas à te sentir et à te dire pleinement intuitive si tu utilises des tremplins qui ne sont pas les tiens.


À l'inverse, si tu empruntes ta voie intuitive propre et développe tes talents, tu vas rentrer dans ta zone d'excellence intuitive, sans te comparer aux autres, parce que tu comprends qu'après tout c'est chacun son truc.


Tu vas pouvoir accepter tes faiblesses sans jalousie, effectivement il y aura des vecteurs intuitifs qui ne te correspondront pas et ce n’est pas grave, concentre-toi sur tes forces, renforce-les en les utilisant de plus en plus et là oui, pas de doute, tu vas devenir super intuitive et super efficace !


Confidence pour confidence


Moi, par exemple, je ne me considère pas comme clairvoyante.

Je suis très intuitive mais ça ne passe pas du tout par le regard ou par l'image, je ne vois pas les choses.

De la même manière, je ne distingue pas l’avenir, c’est pour ça que la boule de cristal n'est franchement pas pour moi .

Par ailleurs, comme j'aime à le répéter, je ne me définis pas non plus comme "sorcière", même si je me définis comme tarologue et intuitive, que j’aime l’ésotérisme et que j’utilise des outils intuitifs.

Je ne me définis pas comme sorcière parce que, pour moi, les outils ésotériques que j’emploie sont des outils de savoir et non des vecteurs d’actions, je les utilise vraiment comme des outils de connaissance et ne fabrique pas de sortilège.


En revanche, ma force à moi, c’est que j’écoute vraiment le Tarot me parler, je le laisser résonner dans mon corps, j’écoute là où ça dit oui, là où ça dit non. Mes sensations physiques et auditives sont tellement claires que je continue de les développer de plus en plus finement et me sens, par conséquent, de plus en plus performante.


Pose-toi quelques bonnes questions


Ferme les yeux un petit instant, reconnecte-toi à l'enfant ou l'ado que tu étais, pose-toi ces questions toutes simples et laissent les réponses te venir sans réfléchir.


  • Tu aimais jouer avec quoi ?

  • Qu’est ce qui t’intéressait le plus ?

  • Qu’est ce qui te faisait vibrer ?

  • Quand t’étais jeune adolescente, qu’est ce qu’on venait te confier ?

  • On s’adressait à toi pourquoi ?

  • Tu as été le témoin privilégié de quoi ?

  • Quelles sont les choses que tu as su ou que tu as deviné avant absolument tout le monde ?


Tout ça, c’était, à chaque fois, des tremplins intuitifs que tu as sans doute oublier mais dans lesquels tu peux honnêtement tout à fait te replonger et exploiter pour aider d’autres personnes.

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square