Please reload

Posts Récents

Vos coups de cœur sont peut être la raison pour laquelle vous ne choisissez pas « le bon »

March 11, 2018

La semaine dernière, quelque chose de BIZARRE m’est arrivé.
 

Une de mes consultantes est venue me voir avec sa maman.

 

J’ai été un peu surprise. Mais Christelle (ma consultante) s’est rapidement expliquée :

 

 « Depuis 10 ans environ, ma maman me dit que je choisis les mauvais hommes pour moi ».

 

Elle a admis :

 

« Quand ma mère me disait ça quand j’avais environ 20 ans, ça me mettait en colère et je n’étais pas d’accord avec elle.

Mais là, j’ai 30 ans, et je sais qu’elle a raison.

C’est vrai, je choisis les mauvais hommes pour moi.

Je me détruis à chaque fois. Je leur trouve des excuses. J’essaye de réparer le couple, mais au fond de moi je sais que quelque chose ne tourne pas rond.

Là, je suis de nouveau célibataire. Avant de gâcher encore dix ans de ma vie, j’aimerais que vous me disiez pourquoi je n’arrive pas à choisir le bon pour moi ? »

 

 

 

Je dois une réponse aux milliers de femmes qui choisissent des hommes qui « ne collent pas »… encore et encore et ENCORE.

 

C’est très FRUSTRANT d’avoir l’impression de faire toujours la même erreur.

 

Et ça vous BRISE d’avoir l’impression de gâcher des mois et des années de votre vie avec des hommes qui ne vous méritent pas.

 

Ca vous fait MOURRIR A PETIT FEU d’être attirée par quelqu’un, de mettre tout votre cœur et toute votre âme dans un couple, et de découvrir que vous vous êtes plantée.

 

Comme Christelle l’a avoué, la plupart des femmes qui ont de « mauvais partenaires » savent en fait au fond d’elles que ce n’est pas la bonne relation pour elles.

 

Mais elles trouvent des excuses et des justifications.

 

Elles essayent encore plus fort de faire en sorte que ça marche.

 

Elles restent.

 

Pourquoi ?

 

Vous ne savez probablement pas quel autre genre d’homme choisir à la place, non ?

 

Dans votre tête, vous avec sûrement une sorte de liste de choses à trouver chez un homme pour qu’il vous attire instantanément.

 

Ca peut être une attitude (par exemple, vous aimez les hommes qui sont les rois de la soirée), ça peut être un trait physique, ça peut être le sens de l’humour…

 

Mais votre liste mentale ne vous rend pas service.

 

En fait, vous ne pouvez pas faire confiance en votre cerveau pour faire le bon choix.

 

Le problème, c’est que vous avez sûrement conditionné votre cerveau à détecter le mauvais genre d’homme.

 

Vous êtes attirée, automatiquement et instantanément par un certain genre d’homme.

 

C’est subliminal. Vous vous sentez attirée et vous n’y pouvez rien. Et vous ne le réalisez probablement pas.

 

Ne pas tenir compte de cet élan est vraiment difficile.

 

Si vous essayez de sortir avec d’autres types d’homme, si vous essayez de CHANGER DE SCHEMA D’ACTION, vous vous sentirez mal à l’aise, ce sera bizarre d’avoir rendez-vous avec quelqu’un par qui vous n’êtes pas spontanément attirée.

 

Par exemple, une autre de mes consultantes a avoué qu’elle avait la croyance de toujours devoir « faire des efforts » dans ses histoires de couple. Si c’était facile, s’il n’y avait pas de drame et d’excitation, elle avait l’impression que quelque chose manquait.

 

Je veux que vous imaginiez CA :

 

  • Vous rencontrez quelqu’un de génial et vous ne pouvez plus vous arrêter de le regarder. Quand vous croisez son regard, vous remarquez que lui aussi semble intéressé par vous !

  • Il y a quelque chose de naturel, une connexion, et vous vous sentez attirée comme par un aimant.

  • Vous ne pouvez pas vous arrêter de penser à lui.

  • Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à la prochaine fois où vous le verrez, à combien de temps il faut attendre avant de lui envoyer votre prochain message, à ce dont vous avez parlé, à ce qu’il doit vraiment penser de vous…

  • Vous ne pouvez littéralement pas vous le sortir de la tête !

  • Vous regardez votre téléphone tout le temps.

  • Si vous recevez un message de sa part, vous ressentez des picotements électriques, parce que c’est la preuve qu’il pense à vous !

  • La relation continue, et vous ne savez jamais où vous en êtes vraiment avec lui… Mais c’est aussi très excitant.

  • Vous analysez tout ce qu’il vous dit en essayant de deviner ce qu’il voulait réellement vous dire. C’est excitant mais c’est aussi épuisant. Vous vivez dans la peur que quelque chose se passe mal.

  • Vous sautez de joie quand il veut faire une sortie avec vous, mais avez peur qu’il vous quitte si tout n’est pas parfait.

 

Maintenant, imaginez sortir avec un genre d’homme différent…

 

  • Vous rencontrez un homme, et il a l’air sympa, mais pas si excitant que ça.

  • Il veut votre numéro et ça vous plait, mais vous n’êtes pas sûre de vouloir sortir avec lui.

  • Vous jetez un œil sur son profil Facebook pour voir quel type d’homme il est. Les heures passent, et vous n’attendez pas spécialement qu’il vous écrive, vous ne vous en faites pas s’il n’a pas encore appelé.

  • Vous sortez un soir avec lui, et une autre fois encore… et il a vraiment l’air sympa.

  • Vous ne pensez pas à lui absolument tout le temps, vous n’en faites pas une obsession.

  • Et vous vous faites du souci parce que vous ne ressentez pas le « coup de cœur ».

  • Assez vite, vous découvrez qu’avec lui, vous souriez et vous riez, et que votre attirance pour lui grandit avec le temps.

  • Vous vous rendez compte après un moment qu’il a plein de qualités que vous n’aviez pas remarqué. Par exemple qu’il est adorable et gentil avec les enfants, ou peut-être que vous formez une équipe de choc malgré vos différences.

  • Il n’y a pas de mélodrame, tout se fait dans la détente. Mais ça vous semble vraiment bizarre, sans ce grand huit émotionnel. C’est comme si cette obsession habituelle vous manquait.

 

Selon vous, laquelle de ces deux relations a de meilleures chances de durer de façon heureuse ?

 

Je parie que vous pensez tout de suite qu’il s’agit de la seconde.

 

Mais dans la vraie vie, c’est pour le premier cas que vous craquez.

 

Parce que vous avez cette idée que l’amour doit être une passion dévastatrice.

 

C’est faux ! L’amour, ce n’est pas toujours le cœur qui bat la chamade, l’électricité sous la peau. Surtout au début.

 

On nous a raconté dans les films que l’amour devait nous envahir et que nous devrions être obsédés l’un par l’autre.

 

En réalité, le lien, la confiance et le respect sont bien plus importants pour un couple. Mais ce sont des choses qui prennent du temps.

 

Est-ce que vous êtes, VOUS, attirée par des hommes qui se révèlent être la mauvaise personne pour vous ?

 

Si quelque chose dans ce que j’ai dit a raisonné un peu en vous… 
 

Voilà ce que vous pouvez faire :

 

  • Reconnaissez qu’être attirée spontanément par quelqu’un, ça ne veut pas dire qu’il est bien pour vous.

  • Autorisez-vous à regarder ailleurs.

  • Ne vous fermez pas à d’autres personnes juste parce qu’elles ne vous attirent pas à 100 % dès le premier coup d’œil.

  • Souvenez-vous que les couples solides commencent avec lenteur, avec une attirance qui grandit et se développe dans le temps.

 

Les coups de cœurs sont excitants… mais ils peuvent aussi tout brûler sur leur passage.

 

Le mec qui vous faire dire « Moui… mais… » peut se révéler être l’amour de votre vie, si vous ne le mettez pas hors jeu dès le départ parce que vous n’avez pas d’étincelle. Apprenez à le connaître avant de décider quoi faire.

 

Soyez amoureuse,

 

Margot.

 

 

Vous voulez aller plus loin ?

Recevez plus d’amour de votre partenaire en découvrant quelles sont vos principales erreurs.

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square