Please reload

Posts Récents

Arrêter de négocier vos limites en 7 points.

November 23, 2017

L’une des questions les plus fréquentes qu’on me pause en séances individuelle de thérapie conjugale, c’est comment arrêter d’accepter de recevoir moins que ce dont on a besoin, et à l’inverse, comment arrêter de supporter des comportements inacceptables de la part de notre conjoint. Comment faire pour avoir un couple où les deux se sentent aimés, acceptés et reconnus ? Voilà ce qu’on me demande :

« Pourquoi est-ce qu’il me ment sans arrêt ? »,

« Pourquoi est-ce qu’elle me demande de tout faire pour elle, et finalement me laisse planté là sans même penser à me dire merci ? »,

« Pourquoi est-ce que mon mari me traite comme une gamine et me parle comme si j’étais une idiote ? ».

 

Le thème commun, c’est le fait de tolérer une attitude inacceptable et de ne pas savoir comment et où placer la limite. Je vais vous donner 7 des façons les plus efficaces d’arrêter de revoir votre amour à la baisse.

 

 

 

1. Soyez plus conscient.

Avant que quoique ce soit ne change, il est crucial de reconnaitre les schémas qui se répètent au quotidien pour être capable de les briser de façon efficace. Ne plus être dans le déni, ça signifie de voir la vérité et de ne plus vive dans un fantasme ou un futur hypothétique. Il va aussi falloir vous pardonner à vous-même pour aller de l’avant, puisque beaucoup de gens refusent de reconnaitre ce qui se passe parce qu’ils se sentent honteux ou responsable de tout. Vous n’avez pas à être honteux si vous êtes conscient de ce qui se passe. Etre lucide, c’est être averti et pouvoir évoluer.

 

2. Établissez de façon exacte ce que vous voulez et quelles sont vos valeurs les plus importantes.

Vous allez devoir définir (d’abord pour vous, puis pour votre partenaire) ce que vous acceptez ou non. Il n’est pas raisonnable de partir du principe que l’autre peut lire dans votre esprit ou qu’il ait les mêmes limites que vous. Il n’y a que VOUS qui sachiez ce dont vous avez besoin pour vous sentir aimé et soutenu. C’est vous qui allez devoir être clair et de l’exprimer clairement.

 

3. Soyez clair sur vos besoins, plutôt que de demander et de supplier.

Quand vous demandez, que vous suppliez l’autre pour que votre amour soit réciproque, ce que vous lui montrez, c’est que votre niveau de bonheur dépend de sa conduite à lui ou elle, et que vous n’êtes pas capable de subvenir seul à vos besoins. C’est là que vous abandonnez votre pouvoir, et que vous attendez que l’autre vous fasse ce que seul vous pouvez vous apporter. Le bonheur est un état intérieur. Au lieu de supplier un autre de combler vos besoins, comblez-les vous-même et dites ce que vous attendez des autres avec aplomb, en ayant confiance dans le fait que votre partenaire est tout à fait capable de vous apporter de la réciprocité, et qu’il/elle en a envie. Si ce n’est pas le cas, ça peut être le moment de se demander si ce couple est encore valable…

Ca vous demandera de la pratique, et peut-être un soutien extérieur du type que je propose. La bonne nouvelle, c’est que quand vous êtes aligné avec vos besoins, vous allez induire de nouvelles situations et de nouveaux comportements chez votre conjoint, sans effort, facilement, au fur et à mesure que votre ancien comportement de manque disparaîtra.

 

4. Ne faites pas de menaces ou de promesses vides.

Si les limites que vous posez dans votre couple sont exprimées à haute voix puis transgressées, vous devez persévérer. Des limites claires posent des relations de couples claires. Restez clair sur ce dont vous avez besoin, et n’acceptez pas moins, au risque de ne plus être pris au sérieux.

 

5. Fréquentez des personnes qui vous soutiennent.

Trouvez un mentor ou un thérapeute qui vous aide à parler de ce qui vous anime vraiment. La meilleure façon de bien poser vos limites est de commencer avec des amis proches et les personnes en qui vous avez confiance. Si vous sentez que vos amis ne sont pas capables de vous soutenir sur le moment, trouvez une célébrité ou quelqu’un que vous admirez, et apprenez d’eux, étudiez-les, entrez dans leur univers.

 

6. Apprenez quels sont vos « voyants rouges »

Comment vous parle votre intuition, votre petite voix ? Nous avons tous un GPS interne basé sur nos émotions, nos sensations physiques, nos impressions mentales, et souvent un « je ne sais quoi » en plus. Quand vous sentez un malaise et qu’il n’y a une chose qui n’est pas alignée avec ce que vous voulez, est-ce que vous sentez un nœud dans votre poitrine ? Une impression de gargouillement dans le ventre ? Une vision au niveau de vos yeux ? Une fois que vous avez appris à reconnaitre votre « voyant rouge » à vous, si un comportement chez votre partenaire ne vous semble pas juste pour vous, dites non, simplement.

 

7. Trouvez d’autres personnes pour vous combler – pas seulement votre conjoint.

Les gens prennent l’habitude d’attendre TOUT de leur conjoint, et le couple commence à s’effriter sous la pression que ça représente. Ces attentes sont souvent irréalistes. Il n’est pas possible pour une seule personne de pouvoir combler tous vos besoins. Attendre que votre conjoint soit TOUT pour vous, ce n’est pas raisonnable, et ça vous expose à une grande déception. Je vous donne un exemple : « J’adore faire du yoga, et j’aimerais que mon mari aime en faire lui aussi. S’il m’aimait vraiment, il devrait aimer ce que je fais… » Les formule en « il devrait/elle devrait » posent des conditions en termes d’amour qui mènent tout droit à la catastrophe. L’amour inconditionnel repose sur de la compassion, de l’empathie, de la compréhension, et la volonté de lâcher-prise sur nos attentes. Vous avez le droit de faire des activités en dehors de votre couple (d’autres loisirs, d’autres amis, d’autres sports) pour créer des liens avec d’autres personnes pour combler certains besoins spécifiques.

 

Margot

 

 

 

Vous voulez aller plus loin ?

Voici trois articles exclusifs qui vous donnent des clés pour mieux comprendre votre partenaire et mieux vous en faire comprendre !

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square