Please reload

Posts Récents

Votre vie sexuelle révèle ce qui va mal dans votre couple, en 7 points

July 25, 2017

Les « ruptures sexuelles » commencent de façon insidieuse. Le radar censé nous signaler que notre couple risque de tomber dans l’amertume, l’infidélité ou la séparation ne marche pas toujours bien : son alarme ne sonne souvent que quand il est trop tard. On se dit qu’on traverse une mauvaise passe. La seule chose qui nous fait dire que notre couple est en danger, c’est cette petite voix au fond de nous qui dit : « Ça ne sent pas bon du tout. ». Notre réponse, le plus souvent, c’est : « Oh, ça pourrait être pire. »

 

Les ruptures sexuelles sont un poison lent et insidieux. La plupart des couples à qui ça arrive finissent par rompre, pas parce qu’ils n’étaient pas faits pour être ensemble ou parce qu’il n’y avait plus aucun espoir, mais parce que les signaux d’alerte n’ont pas été vu comme la mort de l’intimité entre vous.

 

La mort de l’intimité ? C’est un peu exagéré, non ?

 

Si vous avez déjà connu une rupture après des années de vie de couple sans sexualité satisfaisante, vous savez que je n’exagère pas. Si ça vous est arrivé, vous avez sans doute été dans le même cas que mes consultants : blessé, perdu, en souffrance, et désespéré.

 

Si c’est votre cas, vous vous sentez sans doute plus comme dans une collocation que comme dans un couple. Vous vous hérissez peut-être quand votre partenaire vous touche. Vous allez au lit plus tard pour ne pas avoir à subir le désir ou le non-désir de l’autre.

 

 

La plupart du temps, quand les couples en arrivent là, la question est : « Comment est-ce arrivé ? »

 

Ca arrive lentement. Je vais vous dire autre chose : quand des couples viennent me voir, juste au bord de la rupture, une des deux personnes est souvent aveugle et ne se rend pas compte de à quel point les choses vont mal, alors que l’autre personne sait et essaye de dire ce qui ne va pas à son partenaire depuis des années.

 

Il est facile de prendre ces signaux d’alerte pour des choses « pas graves ». Mais ils sont graves. Ces petites insatisfactions et ces petites déceptions sont très importantes sur le long terme.

 

Si vous voulez vous préserver des mésententes sexuelles et de la rancœur que ça engendre, vous allez devoir prendre ces petites choses au sérieux.

 

Il ne s’agit pas que de sauver votre couple. C’est tellement plus que ça ! Si vous y réussissez, vous vous sentirez libéré avec votre partenaire, amoureux et aimé. Vous vivrez une passion sexuelle qui vous satisfaira pleinement. Vous aurez assez confiance en vous pour demander ce dont vous avez besoin, d’une façon donnera envie à votre partenaire de vous combler.

 

 

 

 

Si vous entendez un de ces signaux d’alerte, je vous suggère de demander de l’aide TOUT DE SUITE ; Il est tellement plus facile de réparer une relation avant qu’elle n’éclate.

 

1. Vous avez envie de quelque chose en plus dans votre vie sexuelle, sans savoir l’expliquer.

C’est le tout tout tout premier signe. Ca ne veut pas dire que tout va mal. C’est une petite voix au fond de votre tête, et il est facile de la faire taire. Si cette voix vous dit : « Il doit y avoir plus dans le sexe que ce que je vis là », je vous supplie de ne pas l’ignorer. Explorez vos désirs. Recherchez ce qui est possible, de différent.

 

2. Votre homme ne vous aide plus.

Quand un homme se sent en connexion sexuelle et qu’il se sent également apprécié, il souhaite tout donner à sa partenaire. C’est quelque chose de très satisfaisant à vivre et à constater, des deux côtés. Mes ces services que ces hommes aimeraient tant rendre disparaissent quand ils se sentent rejetés, critiqués, et moins apprécié – surtout sexuellement.

Si votre partenaire est distant et semble plus intéressé par le fait de boire,  de regarder la télé ou de travailler… attention ! Cela ne veut pas dire qu’il ne vous aime pas, cela signifie qu’il préfère regarder la télé plutôt que de prendre le risque de se faire à nouveau critiquer ou rejeter. La santé sexuelle de votre couple ne dépend pas que de lui, mais aussi de vous.

 

3. Votre femme ne vous touche plus.

Quand une femme se sent sexuellement confiante, en sécurité, et amoureuse de son partenaire, elle aime le toucher et se faire toucher. Quand une femme a moins de désir ou qu’elle se sent étouffée, elle fuit, rumine et repousse son partenaire lorsqu’il la touche. Elle a peur que chaque câlin soit une demande de sexe. Pour éviter ce comportement, je vous propose une méthode pour que le sexe ne devienne plus automatique. C’est la meilleure façon pour que le sexe redevienne amusant et rassurant.

 

4. Vous « faites votre affaire » vite fait pour pouvoir faire ce que vous avez à faire.

J’entends ça tous les jours – et je l’ai pratiqué moi-même. Quand le couple est relativement neuf, les femmes rient souvent de ce phénomène comme d’une blague secret entre copines. « Fais le boulot et continue ta journée ! » Quand un couple s’approche de la rupture, les femmes cessent d’en rire, parce que ce n’est plus drôle du tout. C’est déchirant pour les deux partenaires.

 

5. Vous tenez un calendrier

Nous sommes tous très occupés. Il semble raisonnable de programmer nos emplois du temps pour faire l’amour. Entre les enfants et le travail, qui n’aime pas se prévoir une soirée en amoureux ? Ce type de rendez-vous peut-être très bénéfique. Mais les rendez-vous régulier qui sont faits exprès pour vous procurer « une vie sexuelle saine et normale » vous mènent droit au naufrage.

Si quelqu’un me dit : « Je fais attention à faire l’amour avec mon partenaire une fois par semaine pour être tranquille le reste du temps », ou « je tiens au fait de faire l’amour trois fois par semaine parce que je ne veux pas faire partie de ces gens qui le font de moins en moins ! », je sais qu’il/elle va au devant de problèmes. Si c’est pour ça que vous faites l’amour, c’est que vous n’avez pas envie de le faire pour de vrai. Vous essayez de vous conformer à l’idée que vous vous faites d’une vie sexuelle « saine ». C’est ce qui vous conduira à moins de complicité, plus d’anxiété, et moins de plaisir.

 

6. Vous vous disputez souvent

Soyons réaliste. Parfois, il y a un vrai problème de couple et vous devez vous en occuper, et parfois ce problème mène à des disputes. Mais au moins la moitié du temps, il n’y a aucun réel problème. Vous êtes vous des fois demandé : « Attends – on se dispute pourquoi déjà ? » tout en criant sur votre partenaire ?

La plupart des disputes entre partenaires qui s’aiment et qui comptent rester ensemble sont des symptômes d’un besoin d’un lien plus fort entre eux.

Les disputes peuvent être le signe que vous ne vous ne faites pas assez l’amour d’une façon qui vous relie vraiment l’un à l’autre. Je ne parle pas de quantité, mais de qualité.

 

7. Vous vous sentez épuisé, en burn-out, irritable

Les femmes ont souvent trop à faire. C’est la malédiction actuelle de la femme occidentale : travailler trop dur, manger trop, faire trop de régimes, boire trop, acheter trop, donner trop, et en vouloir toujours plus. Pour beaucoup de femmes, cette faim du « toujours plus » n’est jamais comblée. Et au lieu de faire de la sexualité un lieu de ressourcement, ça devient une corvée.

Le fait de faire l’amour n’est pas une corvée que j’accomplis pour le bénéfice de mon partenaire. C’est un acte basé sur le désir que je pratique pour mon bénéfice et mon plaisir personnel. Si vous vous sentez épuisée et en burn-out, c’est aussi parce que vous avez plus besoin de ce type de sexualité, qui nourrirait votre faim intérieure.

 

Vous voulez en savoir plus sur votre couple ? Demandez trois articles exclusifs sur comment mieux vous faire comprendre par votre partenaire.

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square