Please reload

Posts Récents

Votre partenaire vous fait des scènes en permanence ?

June 23, 2017

Avez-vous un(e) partenaire qui dramatise souvent même les événements les plus mineurs ? Tout semble à chaque fois être une catastrophe ?

 

Que faites-vous d’habitude quand il sur-réagit ?

 

  • Est-ce que vous devenez son thérapeute en essayant de lui faire parler de ses émotions ?

  • Est-ce que vous l’écoutez même quand vous n’en avez pas envie, en espérant qu’il/elle s’arrête à un moment ?

  • Est-ce que ça vous énerve ? Vous vous retrouvez à le/la juger ?

  • Vous le/la rejoignez en dramatisant vous aussi les choses ?

 

 

Quelles sont les conséquences pour vous ?

 

Si vous avez un des comportements cité ci-dessus, c’est que vous soutenez activement votre amoureux(se) – et donc vous l’autorisez pleinement – à poursuivre sa conduite inadaptée. Vous nourrissez sa dépendance avec votre attention, et vous finirez par vous sentir vidé(e). Etre dans le drame, dans la catastrophe, dans la plainte, c’est être en train d’essayer de prendre le contrôle, d’avoir toute votre attention, votre sympathie, et d’une façon ou d’une autre, de vous amener à endosser une part de responsabilité à sa place.

 

Comment gérer ce type de comportement d’une façon qui soit respectueuse à la fois de vous et de l’autre – sans l’autoriser à continuer :

 

  • Retirez vous de la conversation avec respect, ce qui signifie sans colère ni jugement – sortez simplement de la crise.

  • Si vous êtes au téléphone, dites gentiment à votre partenaire que vous n’êtes pas dans un endroit ou un moment qui ne permet pas une conversation, et raccrochez.

  • Si vous ne pouvez ni partir, ni raccrocher, restez calme et ne répondez pas. Le fait de rester calme et de ne pas donner de retour ne nourrit plus aucune dépendance.

  • Si votre partenaire est plutôt ouvert(e) à ce que vous pouvez dire, vous avouer que vous trouvez ces crises épuisantes. Vous pouvez lui dire que vous souhaitez être de tout cœur avec lui ou elle, mais que quand il/elle fait un drame, vous vous sentez vous éloigner.

  • Si votre partenaire tombe dans le drame dès que vous lui demandez comme il/elle va, arrêtez de le lui demander. Le fait de l’interroger lui ouvre la porte pour nourrir sa dépendance affective.

 

Si vous découvrez que vous continuez à vous mêler des crises créés, vous pourriez vous poser la question de votre part de responsabilité. Est-ce que vous essayez de contrôler votre conjoint en tentant de l’arrêter ? Est-ce que vous vous sentez responsable de ce qui arrive ? Est-ce que vous êtes une personne empathique qui ressent la douleur de son partenaire et qui veut l’aider à arrêter de se faire du mal ? Est-ce que vous voulez l’arrêter pour ne plus vous-même ressentir de douleur à travers lui/elle ?

 

La plupart des gens détestent se sentir inutile devant la dépendance de quelqu’un ou un comportement inadapté, surtout si ce comportement nous affecte d’une façon négative. Nous voulons les amener à voir leur erreur et à changer. Cependant,  pour épargner et ne pas tomber à chaque fois dans un drame amoureux, vous aurez besoin de lâcher-prise sur le contrôle que vous tentez d’avoir sur ce comportement.

 

Une fois que vous aurez pleinement accepté que votre contrôle est complètement illusoire, vous vous sentirez plus libre de prendre soin de vous lorsque votre partenaire commencera à se plaindre, à dramatiser, à faire toute une montagne. Vous serez libre de rester calme, parler de ce que vous croyez, et/ou ne plus participer à la conversation. Au lieu de chercher à le/la changer, concentrez-vous sur le fait de vous protéger et de prendre soin de vous.

 

Et si c’est vous qui avez tendance à dramatiser ?

 

Vous auriez peut-être intérêt à examiner ce que vous espérez, en étant faisant des crises pour un oui ou pour un non. Est-il possible que vous essayiez d’obtenir de votre partenaire l’attention que vous ne vous donnez pas à vous-même ? Est-ce que vous ignorez délibérément ce que vous ressentez, sans avoir de compassion pour vous-même, et en essayant d’obtenir cette compassion de votre amoureux(se) ? Une dépendance qui mène aux crises et aux drames indique que vous ne prenez pas soin de vous, d’une façon ou d’une autre. Pour en venir à bout, vous allez devoir apprendre comment le comportement que vous avez envers vous amène à dépendre d’un(e) autre pour recevoir de l’attention, de la compassion ou de la sympathie.

 

 

Pour aller plus loin, je vous invite à me demander 3 articles exclusifs et gratuit avec des clés concrètes pour mieux comprendre votre partenaire et mieux vous en faire comprendre.

 

 

 

 

 

Je vous invite également et visionner mes dernières vidéos sur ma page Facebook !

Etes-vous dans une relation toxique ?

Quitter une personne manipulatrice : qu’allez-vous traverser ?

La principale source d’insatisfaction dans le couple.

Un tirage de 3 cartes pour toutes les personnes fans de ma page, dans le domaine du couple.

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square