Please reload

Posts Récents

Comment mettre fin à une relation qui vous empoisonne ?

December 7, 2016

Je suis Margot, et j’aide les personnes qui ne savent plus où elles en sont dans leur couple ou leur famille à faire les meilleurs choix pour elles, afin de débloquer leur situation.

 

Aujourd’hui, je vais vous parler du fait de mettre fin à une relation amicale ou familiale qui vous empoisonne la vie.

Si j’ai envie de vous écrire cet article, c’est que plusieurs de mes clients ces temps-ci ont rencontré la difficulté du fait d'une personne de leur entourage. Parfois, je parle également avec des personnes qui ont vécu ce type de rupture et qui ont encore du mal à gérer toutes les émotions autour de cette situation, même si ça remonte à quelques mois ou années.

 

Ce qu’il faut avant tout, c’est être bien conscient qu’en mettant fin à une relation, il  a forcément des conséquences.

Malheureusement, beaucoup de personnes attendent trop longtemps pour rompre avec cette tante ou ce collègue qui leur gâche la vie, savoir détecter les signes qui montrent qu’elles sont en souffrance dans cette relation.

Les personnes qui passent à l’acte assez rapidement s’en félicitent le plus souvent, en imaginant à quel point ça aurait pu encore se détériorer si elles avaient attendu.

 

Parfois, en voulant rompre avec une relation, nous nous retrouvons face à une personne qui répond de façon vraiment très émotive, qui ne respecte plus ni votre intimité ni la sienne, et qui se précipite sur les réseaux sociaux pour vider son sac.

Ca peut arriver. Evidemment.

Si la personne avec qui ça ne colle plus répond de façon excessive, de façon même manipulatrice, ne le prenez pas personnellement. Je sais que vous auriez tendance à regretter, ou à vous dire qu’elle a raison, mais NON : restez ferme dans votre vérité à vous.

Ne vous laissez pas manipuler par la réaction de l’autre. Ne vous laissez pas intimider.

 

 

 

Les choses essentielles à savoir :

 

Faites confiance à votre feeling dès le départ.

Parmi mes clients, beaucoup de personnes sont sensibles, attentives aux autres et ont tendance à voir le positif chez les gens. J’avoue être comme ça moi aussi.

Je vois la plupart du temps les bons côtés d’une personne, ce qu’elle apporte de positif, et je mets parfois de côté les points qui pourtant actionnent ma petite alarme intérieure.

Nous faisons taire une partie de notre intuition en décidant de nous focaliser sur ce qu’il y a de bons dans les personnes.

Je pense que ça vous arrive à vous aussi si vous me lisez : vous voyez les bons côtés de la personne (parce que vous pensez bien à quelqu’un, juste là maintenant!), et vous décidez d’ignorer tout ce qui vient se crisper à l’intérieur de vous.

Vous devez absolument écouter ce qui se crispe en vous.

Si vous êtes sensible, vous aurez tendance à vous demander si ce n’est pas vous, le problème. Si vous ne devriez pas apprendre à être plus à l’aise avec ce type de personne. En fait, ce qui reste le plus important dans ce type de relation, c’est votre vérité à vous. Si vous ne vous sentez pas à l’aise, c’est votre vérité à vous.

Je ne dis pas que la personne dont vous voulez vous séparez n’est pas une bonne personne dans sa globalité. Elle trouvera des gens qui pourront bien s’entendre avec elle, et c’est tant mieux ! Mais votre vérité à vous, c’est que ça ne colle pas du tout. Vous pouvez d’ailleurs lui dire que vous appréciez pleinement ses bons côtés, mais que vous ne souhaitez pas poursuivre parce que c’est une question d’adéquation de personne à personne.

 

Choisissez votre mode de communication.

Vous savez souvent intuitivement comment cette personne va réagir. Pour mieux vous protéger, choisissez comment vous voulez lui dire que vous ne voulez plus d’elle dans votre vie. Ca peut être en face à face, ou accompagné de la personne ne votre choix, ou par téléphone, ou par message écrit.

Il est facile de se laisser influencer par votre entourage qui vous dira qu’en cas de conflit ou de désaccord, il faut absolument que ça se passe de vive voix pour que ce soit « respectueux ».

Vous avez le droit de sentir que ce n’est pas la bonne façon pour vous. Si en face à face, vous sentez que ce sera une bonne façon pour la personne de vous démolir, ce n’est pas très respectueux pour vous.

Vous avez le droit de décider de faire ça par écrit, et une fois votre mode de communication choisi, c’est souvent un soulagement. Je sais que l’écrit permet de dire ce que vous avez à dire, et de ne pas enchaîner sur une conversation.

 

Mettez fin à cette relation même si vous avez peur des conséquences.

Et même si vous savez que les conséquences seront importantes.

Si vous acceptez de suivre votre vérité à vous, vous constaterez que la vie vous soutiendra à travers ça.

En mettant fin à une relation, vous pouvez par exemple avoir peur de perdre d’autres personnes qui sont plus ou moins impliquées.  Il ne faut pas que ce soit quelque chose qui vous dérange. Si vous parlez avec votre cœur, c’est votre vérité qui va gagner. Et il y aura forcément un retour de balancier. Les personnes qui doivent partir partiront, et pour celles qui resteront, votre relation s’en trouvera renforcée. Peut-être aussi que vous allez renouer avec d’autres personnes. C’est ce qui se passe si vous restez alignée avec votre vérité.

N’ayez pas peur des conséquences. N’ayez pas peur de l’esbroufe que va faire l’autre. Souvent, c’est très énervant et stressant, mais en fait, les conséquences directes sont bien moins pires que ce que vous prévoyiez. La personne parlera peut-être, ira sur Facebook, mais ça n’aura sans doute aucun réel impact dans votre vie.

Je sais qu’il est très dur d’aller parler à la personne qui nous empoisonne la vie, à lui dire qu’on ne se sent pas bien… parce que cette personne ne sera sans doute pas d’accord avec nous. Vous auriez envie qu’elle vous donne raison, et ce n’est juste pas possible. Vous ne pouvez pas contrôler ça. Vous pouvez juste exprimer ce que vous, vous ressentez.

 

Voyez le cadeau qu’apporte cette situation.

Vous mettez fin à une relation, et ça ne se passe pas bien. Ou peut-être que ça ne passe pas si mal que ça, et vous vous en voulez quand même. Ou vous vous en voulez d’avoir perdu du temps.

Il y a un joli cadeau là-dedans : vous vous êtes réaligné avec vos valeurs. Vous êtes en cohérence avec vous-même. Vous vous êtes affirmé, même si les conséquences étaient importantes.  Vous avez beaucoup appris.

Si vous hésitez encore à passer à l’acte, demandez-vous quel sera pour vous le cadeau à travers cette rupture.

Sachez aussi qu’il y aura un cadeau pour vous, et aussi un cadeau pour l’autre, même si cette personne mettra sans doute plus longtemps à le voir que vous.

 

 

 

 

Pour aller plus loi, recevez 3 articles exclusifs pour mieux comprendre votre partenaire en cliquant ici!

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square