Please reload

Posts Récents

Il n'a pas pu supporter ma dépression...

October 3, 2016

Dans la vie en général et la vie de couple en particulier, nous pouvons traverser des batailles et de grandes douleurs. Face à ça, nous pouvons soit nous comporter en victimes d’une injustice, soit décider de tirer des leçons de ce qui nous arrive, et nous appuyer sur ces leçons pour créer une vie nouvelle.

 

Je voulais parler aujourd’hui du cas où vous traversez une dépression, et que votre conjoint,fatigué de cette négativité ambiante, vous quitte.

La plupart du temps dans ce genre de cas, les disputes s’enchainent.

La plupart du temps également, des enfants sont en jeu.

La plupart du temps, votre ex vous dit qu’il sera toujours là pour prendre soin des enfants, mais qu’il/elle ne souhaite plus prendre soin de vous.

 

 

 

Les femmes et les hommes qui vivent ça se tournent alors vers moi, avec beaucoup de tristesse et de déception par rapport à leur couple.

 

La personne qui quitte est souvent très en colère contre vous. Et très franchement, je me dis souvent que de partir était la meilleure chose à faire à ce moment de votre histoire. C’est un processus à travers lequel vous pouvez tous les deux, de façon isolée et en tant que couple, grandir et peut-être renouer une relation plus saine.

 

Si vous apprenez des erreurs qui ont été commise et si vous décidez de jouer la partie différemment, tout peut s’éclaircir. Vraiment, je pense que tout peut s’améliorer. La plupart du temps, les enfants sont le point de jonction, et votre pièce maitresse.  Je sais bien que s’occuper des enfants peut être stressant et épuisant. Ils demandent beaucoup. En vous soutenant, votre ex-partenaire vous offre une occasion de l’apprécier enfin.

 

A ce stade, vous êtes souvent complètement dévasté(e), et vous ne trouvez plus vraiment de mots pour décrire votre état. L’appétit et le sommeil disparaissent. Parfois, vous êtes obligé(e) de prendre un arrêt de travail.

Souvent aussi, vous essayez de dialoguer avec votre partenaire, mais il vous repousse et ne veut plus entendre parler de vous.

Chaque fois que vous allez tenter d’en parler, vous allez juste le pousser un peu plus à une séparation définitive. Je vais vous donner des réponses.

 

« Comment faire pour qu’il/elle me parle ? »

Arrêtez d’essayer de le faire parler.

« Il/elle ne me laisse aucune chance de lui prouver que les choses peuvent s’améliorer. »

Lire des livres, discuter, vous informer, ce n’est malheureusement pas faire quelque chose de mieux, à moins que vous changiez vraiment d’état d’esprit. Ce dont vous avez besoin, c’est de ne plus le/la voir comme quelqu’un qui doit vous rendre heureuse, mais de vous rendre heureux(se) vous-même.

Quand votre partenaire vous dit qu’il/elle ne peut plus supporter votre dépression, il/elle dit en fait qu’il/elle ne peut pas vous rendre heureux(se), peu importe ce qu’il/elle fait !

 

Votre partenaire aussi est dans l’erreur, parce que je suppose que quand il vous voit aller mal, il vous dit que vous devriez ne pas exagérer, ne pas vous énerver, il vous demande pourquoi vous vous plaignez, etc. Du coup, vous lui répondez sur le ton de la dispute.

Vous êtes tous les deux dans l’erreur l’un avec l’autre. Personne ne doit en être blâmé. On ne vous a jamais appris comment est-ce qu’un couple peut bien fonctionner.

Il essaye de trouver des solutions à votre problème de dépression, tandis que vous,  vous essayez de le changer, de l’améliorer. Ce qui vous arrive, c’est que vous réalisez peut-être que vous n’êtes pas prêts à vivre cette relation de couple, et que vous devez apprendre à être heureux d’abord tout seuls.

 

Vous devez prendre soin de vous-même.

 

C’est la base pour faire en sorte que votre couple fonctionne. Vous avez une relation avec ce partenaire, vous avez des enfants ensemble, et vous ne pouvez pas changer ça. Vous pouvez soit rendre cette séparation insupportable pour chacun d’entre vous, ou la prendre comme une pause dans votre relation, où vous apprécierez l’aide que votre partenaire vous apporte en ne vous laissant pas vous occuper de votre enfant seul(e).

 

Je peux sentir votre colère quand vous constatez que votre partenaire dit qu’il/elle restera présent(e) pour votre enfant, mais pas pour vous.

Mais il/elle est juste trop en colère contre vous. Et vous êtes déprimé(e). Vous devez passer au dessus de cette dépression avant de pouvoir même penser à lui prouver quoique ce soit. Il y a des façons d’améliorer la situation pour vous. Dites lui qu’il/elle avait raison. Arrêtez de vous disputer avec lui. Excusez-vous d’avoir été tout le temps en « mode dispute ».

 

Si votre partenaire venait me voir pour me dire : « Comment est-ce que je peux réparer ma relation avec ma femme ? Elle a tout détruit. » Je lui dirais exactement la même chose ! Mais ce n’est pas lui qui vient me voir. C’est vous qui l’avez fait. Il suffit d’une seule personne pour améliorer toute une relation. Et vous êtes celui/celle qui pouvez le faire.

 

Que pouvez-vous faire ?

 

Vous pouvez commencer par vous concentrer sur le fait de ne plus lui faire de reproches, d’arrêter de vous plaindre, d’arrêter de critiquer, s’arrêter de corriger, d’arrêter de le/la juger. Arrêtez d’avoir raison. Ne vous disputez plus.

Pourquoi est-ce que je vous dis ça ? C’est une technique très puissante pour le désarmer. N’attendez plus d’obtenir quelque chose de lui/elle, essayez juste d’être en paix.

N’essayez pas de le/la ramener à la maison, puisque de toute façon il désire partir. Si quelqu’un se retire, le fait de s’accrocher fait juste qu’il tente de se retirer encore plus fort. S’il/elle tente de se retirer, restez planté(e) là où vous êtes, afin qu’il/elle puisse revenir quand il le souhaite, et qu’il/elle soit le bienvenu, qu’il/elle sente que vous êtes amical(e) à son encontre, positif(ve), et que vous vous responsabilisiez sur ce pourquoi il/elle est parti.

Il vous a fait tourner en bourrique, je n’en doute pas, mais vous l’avez aussi poussé à partir, ça ne fait aucun doute. A partir de maintenant, vous allez tenter de découvrir comme vous vous y êtes prise.

 

 

 

Est-ce qu’il y a de l’espoir ? Il y a de l’espoir pour que vous reformiez un couple, puisque vous avez ces enfants. C’est votre atout magique. Vous pouvez lui demander de l’aide et apprécier son aide, pour ne pas avoir à tout faire toute seul(e). Si vous voulez qu’il/elle soit là pour votre enfant, remerciez pour ce qu’il/elle fait, ne le/la repoussez pas, essayez de voir en quoi vous avez contribué au problème, ne pensez pas pour l’instant à avoir un autre partenaire dans votre vie, grandissez…

 

Nous devons trouver le bonheur en nous-mêmes comme base de notre succès en couple.

 

Si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à me demander trois articles exclusifs pour mieux comprendre votre partenaire et mieux vous en faire comprendre !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à me demander trois articles exclusifs pour mieux comprendre votre partenaire et mieux vous en faire comprendre !

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square