Please reload

Posts Récents

5 façons de se débarrasser des visiteurs à la maternité sans offenser personne.

January 4, 2016

Avec les cours de préparation à l’accouchement, les réunions de mères allaitantes, les baby-showers, etc., chaque femme veut être bien préparée à l’arrivée d’un bébé, surtout pour le premier. Aujourd’hui, je veux soulever un point IMPORTANT, DETERMINANT même, dont la plupart des personnes qui vous entoure oublie de vous parler.

 

Limitez le nombre de visiteurs que vous avez envie de voir chaque jour !

 

Pourquoi faire ? Vous demandez-vous. Est-ce que je ne veux pas faire partager à tous la joie d’avoir un bébé ? Est-ce que je ne vais pas vexer les membres de ma famille si je ne leur laisse pas passer le plus de temps possible avec mon bébé ?

 

 

 

Laissez-moi vous dire ce qui s’est passé pour moi, qui ressemble à ce que beaucoup de mes amies ont vécu… au moins avant que je me mette à les prévenir !

 

Quand mon fils Simon est venu au monde, il était le premier petit-fils né dans ma famille, et le deuxième, après 8 ans d’attente, de la famille de mon conjoint. C’était un peu comme Simba qu’on présente, au début du Roi Lion. En conséquence, j’ai eu droit à pas mal de visites.  A la maternité, et ensuite à la maison. Pendant ce temps… je ne me suis pas vraiment remise de mon accouchement. Je n’ai pas mis en place sereinement mon allaitement.

J’ai bavardé avec tout le monde. J’ai tenté de cacher la déferlante du baby-blues. Je me conformais aux horaires qui n’étaient pas ceux de mon bébé. Tout le monde a pris mon fils dans ses bras. Moi, je me chargeais de le calmer quand il se réveillait. Je tentais de l’allaiter.

Au bout d’un moment, quand il n’y a plus eu de visites, j’ai pu difficilement trouver un rythme de tétées. Et j’ai été fatiguée comme jamais je ne l’ai été auparavant (ni d’ailleurs plus jamais depuis). Je me suis promis à moi-même que tout ça ne m’arriverait plus jamais.

 

J’essaye toujours d’apprendre de mes erreurs (et en tant que mère, j’en ai fait pas mal !), et j’essaye de transmettre aux autres ce que j’apprendre pour que les autres ne se retrouvent pas dans les mêmes situations. Je vous offre donc aujourd’hui :

 

5 façons de se débarrasser des visiteurs sans offenser personne.

 

 

 

1. Déterminez combien de personnes vous avez envie de voir chaque jour. Discutez-en avec votre conjoint avant la naissance. Ce sera une discussion que vous n’aurez plus à avoir avec lui après l’accouchement, quand les hormones seront en train de faire la fête dans votre corps. Vous pouvez faire une exception pour certains membres de votre famille, mais c’est à vous d’en décider.

2. Dites à votre partenaire qu’il jouera le rôle du videur. Après la naissance, c’est au videur de répondre au téléphone, pas à vous ! Il devra répondre quelque chose comme : « Nous avons déjà eu quelques visites aujourd’hui. Nous aimerions beaucoup vous voir demain. Est-ce que ça vous va ? »

3. Demandez à vos visiteurs de ramener à manger pour le repas. Ca va peut-être vous faire rire, ou faire rire votre mari. Mais à chaque fois qu’il a répondu aux gens de venir un autre jour, on lui a répondu : « Bien sûr ! Qu’est-ce que je peux vous amener ? » Le videur doit alors toujours répondre : « Un truc à manger pour le repas, ce serait génial ! » Vous remplirez votre frigo pour deux semaines !

4. Ayez une « stratégie du départ ». Parfois, les gens restent un peu trop longtemps, et il n’est pas très correct de leur demander de partir. Souvenez-vous, il faut prendre soin de vous-même ! C’est votre corps et votre bébé qui en dépendent. Dès que j’avais envie de voir mes visiteurs s’en aller, je disais que j’avais des vertiges et que j’avais besoin de m’allonger. En général, ils partaient alors assez rapidement.

5. Ne jouez pas à la parfaite hôtesse. Ne vous sentez pas obligée de tout nettoyer ou de cuisiner si vous attendez une visite. Est-ce qu’on attendrait ça de vous si vous veniez de subir une opération chirurgicale ? Non. Asseyez-vous, prenez votre petit bébé dans vos bras et bavardez aussi longtemps que vous le voulez. Puis, utiliser votre stratégie du départ et reposez-vous.

 

Avez-vous limité les visites après la naissance de votre enfant ?

Comment avez-vous fait, sans offenser personne ?

 

Recevez gratuitement votre liste de question à poser à la maternité AVANT d'accoucher!

 

 

Margot, accompagnante en périnatalité, qui aime quand tout se passe bien pour les mamans.

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square