Please reload

Posts Récents

Que mettre dans le sac du papa pour le départ en maternité ?

January 22, 2016

On trouve beaucoup de listes  de « quoi mettre dans le sac pour la maternité » pour la maman et le bébé (et je vous invite également à consulter ma liste de questions à poser à la maternité), mais qu’en est-il du papa ? Certains hôpitaux sont plus ou moins confortables. Parfois, il y a un siège ultra cocoon dans lequel le père peut dormir. Bon, ok, « ultra cocoon », ce n’est peut-être pas vrai, mais c’est déjà un bon point qu’il y ait un fauteuil correct. Je suis d’accord, il n’est pas vraiment possible d’emmener avec soi un lit de camp, mais on peut emmener des choses qui peuvent un peu faciliter la vie du papa à la maternité. Je sais que toute l’attention est tournée vers la mère ( et sérieusement, c’est très bien comme ça…) quand le bébé nait, mais je ne vois pas pourquoi on maltraiterait les pères pour autant.

 

 

  • Un oreiller. Le père peut avoir besoin d’un petit oreiller. Il va probablement dormir un peu si c’est possible, comme ça vous arrivera à vous pendant votre séjour.

  • De quoi manger. On parle de nourriture pour homme. Du fromage, de la charcuterie, du pain, des barres de céréales, des noix, des biscuits secs, des jus de fruit, du thon en boite, de fruit et des légumes en morceaux, des muffins, etc. Ca vous coutera moins cher (parce que vous risquez de laisser un œil à la cafet’ de la maternité) et ça évitera de se déplacer. Il pourra se servir dès qu’il en aura besoin, peu importe que la cafétéria soit fermée ou ouverte. Vous pouvez aussi penser à emmener des pains de glace.

  • Des t-shirts en plus. Personne ne veut se promener toute la journée avec la preuve qu’il vient de devenir papa au milieu de la poitrine. Emmenez quelques vêtements au cas où le père se tacherait de sang, de pipi ou de n’importe quoi d’autre. Ne pas sentir le lait caillé lui fera plaisir.

  • Un ordinateur portable, une tablette, des BD, ou n’importe quoi qui occupe un peu. Si vous avez envie que votre mari soit TRES présent pour vous lors de l’expulsion du bébé, vous n’avez pas besoin de lui à toute heure du jour et de la nuit pendant votre séjour. Même pendant le travail, vous pourriez avoir envie qu’il soit juste là mais pas qu’il vous masse ou qu’il vous caresse les cheveux tout le temps.  Autant ne pas le laisser en plan, à se sentir coupable et inutile. S’il est occupé à autre chose, c’est souvent plus facile pour tout le monde.

  • La liste des personnes à appeler. C’est facile de mettre tout le monde au courant de l’arrivée du bébé avec les médias sociaux, de nos jours. Même votre grand-mère est sur Facebook. Mais certaines personnes méritent toutefois un vrai appel, en personne, ou au moins un message avec une photo. Prenez soin de mettre sur votre liste VIP ces personnes, comme celles qui ne sont pas sur les réseaux sociaux, pour que personne ne soit oublié.

  • Une liste des choses que vous ne voulez pas que le papa oublie. J’espère que vous prendrez le temps avec lui d’établir à deux un projet de naissance, que vous imaginerez quoi faire en cas de complication, et la part qu’il pourrait prendre aux événements. Je ne vous souhaite rien de mal pendant l’accouchement, mais si quelque chose arrive, il se peut que vous soyez moins en mesure de répondre au personnel que lui. Qu’il soit impliqué dans vos choix et vos souhaits peut vous aider à faciliter la naissance.

Et évidemment, pensez à lui demander s’il y a quelque chose qu’il aimerait emmener ! Après tout, c’est de son sac qu’il s’agit.

 

Et n’oubliez pas de me demander la liste des questions à poser à la maternité AVANT d’accoucher !

 

 

Margot Robert-Winterhalter aide les futurs et jeunes parents à trouver des solutions pour mettre en place leurs propres choix, pour eux et pour leur bébé. Mère de trois enfants dont deux nés à domicile, elle a traversé plusieurs des épreuves que peut rencontrer une femme qui construit une famille. Elle s’est alors penchée sur les solutions qu’elle pouvait trouver pour elle, et l’aide qu’elle pourrait apporter aux autres pour vivre la vie familiale la plus épanouissante possible.

Amoureuse et mère comblée, attentive à son corps comme à son état d’esprit, elle contribue à créer un nouveau modèle familial en incitant les femmes au libre choix et au sens de leurs responsabilités. Ses mots d’ordre sont la liberté, l’action et le plaisir de chaque instant.

Margot est accompagnante en périnatalité certifiée Doulas de France.

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square