Please reload

Posts Récents

Il m’a trompée. Je le trompe aussi ?

September 29, 2016

On m’a posé dernièrement une question intéressante :

 

« Margot, Je suis mariée depuis 8 ans et mon mari a été infidèle. Je pense que si je le trompais moi aussi, je me sentirais mieux. Quel impact est-ce que cela aura sur mon couple ? Merci d’avance, et merci pour ton travail ! »

 

 

 

Première question : est-ce que le fait de le tromper va vous faire vous sentir mieux ?

 

Voici l’idée : Si tu me blesses, je te blesse, et je me sens mieux. Tu me frappes, je te frappe, et je me sens mieux. Si on transpose ça sur un plan religieux ou historique, ça donne : si tu tues mon fils, je tue ton fils, œil pour œil, dent pour dent. Ca marche aussi comme ça dans les affaires. Si tu me prends de l’argent et je t’en reprends, pour être sur un pied d’égalité.

 

C’est une réaction primitive et primaire de notre cerveau. On a l’impression de devoir « finir le travail ».

 

Tout le monde a déjà eu envie de se venger. Moi aussi.

 

Je n’ai pas une vie amoureuse très stressante, et mon mari ne me trompe pas. Par contre, quand elle était petite, ma chienne a dévasté toutes mes paires de chaussures. J’adore ma chienne. Elle était adorable quand elle était un chiot. Je l’avais laissée seule pour la demi-journée et quand je suis revenue, la maison ne ressemblait plus à rien, et mes chaussures à encore moins que rien. Je savais qu’un chiot laissé seul est capable de faire ce genre de bêtise. Cette chienne m’adorait et je l’adorais, mais si je la laissais seule, elle bouffait mes pieds de chaises et mes chaussures.

 

Quand j’ai trouvé toutes mes affaires dans cet état, j’ai été étonnée par ma propre réaction. J’avais envie de la passer par la fenêtre. Je voulais me débarrasser de cette chienne. Je voulais lui faire mal. Je l’ai frappée et je l’ai jetée dans le garage. C’était une réaction très basique.

 

J’ai un peu parlé de ça chez moi, et tout ce que mon conjoint m’a dit c’est que c’était une chienne tordue, dingue et qu’elle avait vraiment fait une grosse bêtise. Tout d’un coup, j’ai été capable de lâcher prise. Mes sentiments avaient été entendus. Parfois, c’est tout ce dont on a besoin pour lâcher prise  sur nos envies de revanche.

 

La vengeance est en fait une forme primitive de communication. Imaginons que vous ne savez pas parler. Quelqu’un vous marche sur le pied. Vous ne voulez plus que ça se reproduise. Ce que vous avez envie de communiquer ressemble à : « Arrête de me marcher sur le pied, ça fait mal. Ne le fais plus jamais. » Le meilleur moyen de dire cette chose sans parler est de marcher sur le pied de l’autre, pour qu’il voit ce que ça fait. Et on obtient ce qu’on veut : cette personne ne nous marche plus sur le pied, parce qu’elle sait ce que ça nous fait.

 

Cette tendance à vouloir communiquer notre douleur en nous vengeant, est primitive. Ce que nous voulons, c’est nous élever un peu, et enfin parler et communiquer grâce au langage. L’envie de vouloir se venger, de vouloir punir l’autre, de vouloir faire du mal peut être abandonnée alors, et vous pouvez accéder au pardon, sans rien donner, mais en devenant plus capable de compassion. Tout le monde a envie d’être empathique, amant, généreux. Vous avez surement envie d’être heureuse pour le reste de votre vie, mais si vous restez en colère et pleine de rancœur et que vous gardez la faute de votre mari à l’esprit, vous êtes celle qui en souffrez, et il sera aussi celui qui en souffrira.

 

Et tout ça pour quoi ?

 

Combien d’année allez-vous en parler ? Combien de temps allez vous vous punir et punir votre partenaire ? Combien de temps à vous accrocher au passé plutôt que de vivre au présent ?

 

Votre but aujourd’hui c’est d’être heureuse, satisfaite. Si vous restez coincée dans ce coin-là de votre cerveau, le fait de se venger va vous donner une satisfaction temporaire. Mais ça ne guérit pas la plaie.

 

Si vous êtes sûre de vous sentir mieux si vous le trompez lui, alors faites-le. Mais je ne crois pas que ça va vous aider. Première chose.

 

Deuxième question : Quel impact est-ce que cela aura sur mon couple ?

 

Est-ce que ça a détruit votre couple quand il vous a trompée ? Qu’il a blessé vos sentiments ? Je pense que vous avez douté de son amour. Partagez votre chagrin et vos sentiments avec lui. Il peut comprends que vous avez besoin de parler de tout ça avant d’être capable de lui pardonner. Vous pourrez lui pardonnez si lui comprend réellement ce que vous avez ressenti.

 

Ne vous dites pas qu’il doit changer pour que vous vous sentiez mieux. On parle de vous. C’est à vous de partager votre ressenti pour pouvoir être capable de pardonner. C’est ce qui vous permettra de retrouver de la confiance et de vous sentir mieux.

 

Ceci étant, si vous allez le voir en disant : « Tu m’as trompée, et je crois que je me sentirais mieux si je te trompais à mon tour. Comment est-ce que tu le prendrais ? Qu’est-ce que tu ressentirais ? Est-ce que tu es d’accord avec ça ? Comme ça, on pourrait juste laisser tomber cette histoire. Tu as mal agi, j’ai mal agi, et nous sommes à égalité. » S’il vous dit : « Si c’est ce que tu as besoin de faire, vas-y. » Dans ce cas, c’est peut-être une bonne idée. C’est à vous de choisir si vous voulez avoir une aventure extraconjugale.

 

Ce que je suggère, si c’est bien votre choix, c’est

  • de vous assurer qu’il le sache,

  • de ne pas le faire avec quelqu’un avec qui vous êtes émotionnellement très impliquée, de façon à ce que vous ne vous attachiez pas à un autre homme, mais que vous ayez juste une aventure passagère.

 

Je pars du principe que ce que vous voulez vraiment, c’est avoir une belle relation de couple avec votre partenaire.

 

Je me souviens du temps où je disais parfois à mon mari que j’avais très envie d’une relation extraconjugale… avec lui.

 

Vous pouvez dire ça à votre mari : « Tu m’as trompée, et j’ai envie de moi aussi de te tromper. Mais en fait, j’ai envie d’avoir cette relation extraconjugale avec toi. En fait, avant de pouvoir faire ça, je crois que j’ai besoin que tu m’aides en écoutant ce que je ressens et en faisant un vrai effort pour me comprendre. Mon but, c’est que nous traversions cette épreuve ensemble, et je crois que je suis capable de retrouver du pardon et de l’amour en moi à nouveau si tu m’y aides. »

Vous n’avez pas lui pardonner. Ce n’est pas pour lui. C’est pour vous.

 

J’ai beaucoup aimé ce message, cette question, parce qu’elle ouvre à beaucoup d’idées, et nous devons être ouverts à beaucoup d’idées pour trouver celle qui nous convient, à nous. Merci à toi qui m’a écrit !

J’espère que vous pourrez tous les deux vous retrouver et trouver en vous du pardon et de l’amour en vous en vivant dans le présent. C’est comme ça que vous pourrez créer l’avenir de vos rêves. Vivre dans le passé, ça ne marche pour personne.

 

 

 

Je suis thérapeute  conjugale, ce qui veut dire que j’aide les personnes qui ne savent plus où elles en sont dans leur couple à faire les meilleurs choix pour elles afin de débloquer leur situation. Je suis convaincue que faire l’effort de changer, c’est forcément faire évoluer aussi les autres autour de soi.

Si vous souhaitez que nous parlions de votre problème particulier afin d’y voir plus clair dans votre situation et savoir si je suis la bonne personne pour vous aider, vous pouvez me contacter.

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square