Please reload

Posts Récents

Le monde actuel est-il toxique pour les couples ?

July 19, 2016

 

La vie conjugale d’aujourd’hui n’est pas celle d’il y a 50 ou 100 ans. Ne vous faites pas d’illusion : beaucoup de gens se marient, habitent ensemble, se pacsent, font des enfants, de façon rapide et facile partout autour de vous. Vous savez bien que ce bonheur dégoulinant n’a rien à voir avec la VRAIE vie de couple.

Par contre, tous les couples actuels qui savent reconnaitre les faiblesses et les forces de la nouvelle distribution des rôles hommes femmes –oui, il est facile de se séparer, oui, les femmes gagnent également bien leur vie à présent, oui, la garde partagée est de plus en plus pratiquée – peuvent vraiment en tirer partie et fonder une famille heureuse et durable.

Nous traversons un véritable changement de paradigme familial. Les personnes ne sont plus maintenant ensemble par convenance et nécessité économique absolue… mais juste parce qu’elles le désirent.

 

Le monde actuel est un monde « toxique » pour la famille « traditionnelle ».

Ca ne veut pas dire qu’il est impossible d’être une famille, ça veut dire qu’il est plus difficile de construire sur la durée qu’avant, parce qu’il est beaucoup plus simple de se séparer. Et nos modes de vie ont radicalement changé : plus de biens matériels et d’espace habité, plus de pression sociale, et surtout un état d’esprit tourné vers la remise en question, l’épanouissement personnel à tout prix, la beauté à tout prix également…

 

Pour survivre à cette nouvelle donne, vous devez être plus conscient de vos forces et de vos complémentarités en tant que couple.

Vous devez vous mettre en condition, tous les jours, comme un athlète en train de s’entrainer ! Vous allez devoir faire des projets communs et vous unir autour d’une vision commune de la famille. Vous pouvez avoir de l’ambition pour votre famille, tout en analysant et en tentant de combler les besoins les uns des autres.

 

Attention à la mode du « couple parfait » !

L’amour est à la mode, vous avez remarqué ? Les médias racontent les histoires que vous avez envie d’entendre : avec une communication quotidienne et un repas surprise de temps en temps, la vie de couple est TELLEMENT simple ! En réalité, ce n’est pas exactement ça. Ce n’est pas simple. Ca ne veut pas dire que vous ne devez pas lire les médias : dans le monde de l’amour, de l’éducation, du couple, beaucoup de personnes très brillantes prennent le temps de partager leurs analyses et leurs expériences, sur des blogs ou ailleurs. N’hésitez pas à en profiter !

 

Attention au « c’était mieux avant » !

Tuons le mythe tout de suite : la vie de famille n’aurait pas été plus simple si vous étiez né 100 ans auparavant. La vie de couple était dure justement parce que le divorce était moins admis, que les maternités hors mariage n’étaient pas socialement acceptées, et que l’une dépendait économiquement de l’autre. Vous seriez juste à ce moment une femme mariée ou un homme marié parmi les autres, à vous demander comment faire l’amour sans que madame tombe enceinte.

 

 

Vous avez le droit de choisir votre mode de vie.

Avec ou sans contraception, marié ou non, salarié, au foyer ou chef d’entreprise, le nombre d’enfants à la maison, vous pouvez aujourd’hui choisir votre vie. Et même tester, puis arrêter (à l’exception du fait d’avoir des enfants). Ne jouez pas au jeu du « et si ». Le monde d’aujourd’hui vous permet de tout essayer, et de revenir en arrière.

 

Acceptez le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.

Si vous vivez ici et maintenant, vivez comme on peut vivre ici et maintenant. Vous aurez à faire avec  le fait que les rôles entre hommes et femmes aient été redéfinis (les unes n’étant plus dépendante des autres), que les moyens de s’informer ont augmenté de façon spectaculaire, et que faire un enfant est un choix.

Moins les difficultés sont visibles, plus elles sont difficiles à combattre (les problèmes sexuels, les non-dits, les infidélités…). Les difficultés les plus visibles sont discutées au quotidien (l’argent, la garde des enfants…), et des personnes se penchent chaque jour sur ces problèmes pour tenter de les résoudre. Les difficultés invisibles sont les plus dangereuses.

 

Le temps est précieux !

Nous adorons procrastiner, et nous nous disons que nous en avons le temps ! Nous discutons énormément, toujours des mêmes sujets, nous ne nous donnons aucune échéance, et nous en parlons avec nos amis respectifs… Ce sont des signes que quelque chose ne va pas bien dans votre couple. Aller droit au but nous habitue à donner le meilleur : il faut agir, et agir en étant généreux ! Personne ne prévoit de rester indécis pendant des années… mais on peut facilement passer des années à être indécis. Agissez, à la place de ruminer vos pensées et de vous faire des reproches continuels. Pour construire votre vie de famille, vous avez besoin de trois choses : de l’argent, de l’amour et du temps. Seules les deux premières choses peuvent se renouveler.

 

Ne faites pas le choix du « un peu moins ».

Voyez loin. Voyez plus haut, toujours. Demandez-vous : « Que puis-je faire, aujourd’hui, avec mes moyens, qui puisse être le meilleur pour ma famille ? » Au début d’une histoire d’amour, ça peut vous paraitre simple : vous ne faites rien de surréaliste, mais vous donnez le meilleur de vous-même à l’autre, chaque jour.

Ca signifie aussi d’avoir le courage d’arrêter de faire ce qui ne marche pas pour vous et de faire quelque chose de complètement différent au lieu de continuer à faire ce qui est habituel, pour ne pas avoir à admettre que ça ne fonctionne pas. Il faut que vous ayez l’ambition du bonheur… ou pas d’ambition du tout.

 

 

Concentrez-vous sur ce qui marche.

Demandez-vous toujours : « Est-ce que je fais ça pour moi, ma famille, mon couple… ou pour rien ? ». Ce qui est utile à votre vie de famille, c’est ce qui pousse votre famille à évoluer ; et ce qui ne vous est pas utile, c’est juste ce qui entretient votre routine.

 

N’ayez pas peur de faire des erreurs.

Tout d’abord, tout le monde s’en fiche. Ensuite,  penser à la prochaine erreur que vous voulez éviter est une perte de temps. Faire une erreur n’est jamais une perte de temps, puisque vous apprendrez quelque chose.

Dans une famille, il y a un critère de bien ou mal : si vous avez raison, vous arrivez à vous reposer, si vous avez tort, vous êtes complètement fatigué. La fatigue que vous éprouvez est toujours à la mesure de la leçon que vous avez à retenir. Apprendre quel est le degré de fatigue acceptable est quelque chose que vous devez apprendre très vite.

 

Gardez vos amis !

Trouvez les gens qui sont dans le même état d’esprit que vous, qui vivent les mêmes choses que vous. Amusez-vous ! Etre discipliné ne veut pas dire que vous n’avez pas droit à une vie en dehors de votre foyer !

 

Soyez généreux.

Donnez aux membres de votre famille avant de recevoir et vous serez payé en retour. Si chacun dans une famille se permet d’être généreux, le monde actuel, tout toxique qu’il soit, ne sera plus un danger pour vous.

 

Pensez à vous.

Personne n’est assez fort pour gérer tout dans une maison, tout dans un travail. En tant que thérapeute conjugale, je me bats pour sauver les couples et les femmes qui viennent me voir... et aussi pour moi. Pensez à vous : soyez assez discipliné pour apporter le meilleur autour de vous, assez généreux pour emmener ces personnes sur votre lancée, concentrez vous sur l’essentiel, construisez une famille magnifique, et tout le reste suivra.

 

Si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à me demander trois articles exclusifs pour mieux comprendre votre partenaire et mieux vous en faire comprendre !

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square