Please reload

Posts Récents

4 questions les plus communes qu’on se pose sur son couple… et quelles questions poser à la place.

May 22, 2016

Est- ce que vous savez pourquoi les gens qui traversent des problèmes de couple ne font pas tous appel à moi ?

 

  1. Ils ont déjà parlé à plein de gens, lu beaucoup de choses, savent beaucoup de choses, et veulent tenter de s’en sortir seul avant d’investir dans des séances avec moi.

  2. Ils ne sont pas sûrs que je puisse réellement les aider.

 

Je comprends tout à fait. Apparemment, c’est un choix plutôt sensé.

 

Mais en y regardant d’un peu plus près, je crois qu’il y a un problème fondamental caché derrière ces raisons.

 

Les gens ne se posent pas les bonnes questions et ne sont pas à la recherche des bonnes informations.

 

  1. Si vous faites partie du premier groupe de gens, vous avez des choses précises en tête qui peuvent faire qu’un couple marche ou non. Vous pensez que plus vous en saurez, mieux vous vous en sortirez.

  2. Si vous faites partie du second groupe, cela veut dire que vous pensez que votre couple est absolument unique et que donc personne ne peut vous aider. Ou vous pensez qu’il existe une solution toute faites pour votre spécificité, et que quand elle vous sera donnée, tout rentrera dans l’ordre.

 

Tout le savoir du monde ne peut pas sauver votre couple, à moins de comprendre comment vous fonctionnez, à deux.

 

Je ne veux pas dire que de savoir des choses ne vous sert à rien. Mais il ne vous sert à quelque chose que lorsque vous avez précisément défini où vous voulez vous rendre.

 

 

 

Prêt(e) pour une nouvelle définition des questions à vous poser, pour un meilleur fonctionnement en couple ? Allons-y :

 

 

1.

Que faire pour qu’il/elle change de comportement ?

 

Si je voulais faire le buzz sur mon site, je créerai un article du genre « 30 façons de changer mon partenaire ». Je pourrais dire de trouver quels comportements posent problème et les façons de demander de changer (en passant par la menace, le fait de poser des conditions claires, et d’avoir une vraie discussion à deux).

A la fin de votre lecture, vous ne saurez pas très bien par quoi commencer. Et après quelques semaines, vous vous rendrez compte que votre partenaire n’a pas du tout changé de comportement.

 

Au lieu de demander « que faire », centrez-vous sur le demandeur.

 

Qui a un problème ?

 

Si le comportement de votre conjoint vous pose problème, alors VOUS avez un problème.  Si votre partenaire ne ressent pas qu’il/elle a un problème, il n’a vraiment aucune raison de changer.

Oubliez le fait de désirez changer l’autre, et demandez-vous ce que vous faites, vous, pour entretenir le comportement qui vous déplait. Pensez à comment lui/elle se sent quand vous lui reprochez ce comportement. Demandez-vous si ces reproches n’entretiennent pas une partie du problème. Demandez-vous aussi ce que vous pourriez faire d’autre, pour que lui aussi trouve son compte en évoluant vers un autre type de comportement.

 

 

2.

Ma situation est très compliquée, quelle peut être la solution ?

 

En toute logique, la solution n° 1 peut être : en parler d'urgence à une copine. Faux.

Personne ne peut vous donner de solutions si vous ne parlez pas d’un problème en termes clairs. Le pire, c’est que vous allez vous focaliser sur que l’autre fait de mal, et donner une foule d’exemples… et vous allez tourner en rond, dans la rancœur, de préférence. Vous ne vous concentrez plus vraiment sur vous, ni sur la relation.

Si vous voulez prendre de la distance, être créative et sortir du problème, ça ne se résoudra pas en tournant en rond autour de TOUT ce qui ne va pas en ce moment. Il vous faut sortir de cette vision étroite, et apprendre à avoir une vision d’ensemble.

A nouveau, la meilleure question n’est pas « que faire », mais de se centrer sur une vue globale du problème.

 

Quel est le problème ?

 

Quel est le comportement qui pose problème ? Et surtout : que faites-vous, face à ce comportement, qui l’entretienne encore plus ? Je suis absolument désolée de vous révéler que non, tout n’est pas la faute de l’autre. Je suis par contre ravie de vous apprendre que non, tout n’est pas de votre faute à vous.

Mais une définition claire du problème vous permettra de savoir quel rôle vous jouez exactement dans l’entretien de ce problème.

 

 

3.

Comment faire pour être un couple « normal » ?

 

Il va falloir vous y faire : il n’y a pas de couple normal. La recette des uns ne fonctionne pas avec les autres.

Nous n’avons pas les mêmes besoins. Nous avons tous notre manière d’être satisfaits de notre couple. Nous avons tous notre manière de montrer notre amour.

Vous ne trouverez pas de recette. Mais vous pouvez trouver votre recette à vous.

Le « Que faire » de cette question, peut-être remplacé par un focus sur vous.

 

Au minimum, qu’est-ce que je souhaite ?

 

Quel est VOTRE couple idéal? Qu’attendez-vous d’un partenaire idéal ? Comment voulez-vous qu’il/elle vous montre qu’il/elle vous aime ? Lui avez-vous dit précisément ce que vous attendiez, ou faites-vous partie des gens qui attendent que leur conjoint lise dans leur esprit (et lui en veulent s’il/elle n’y parvient pas) ?

Vos désirs ou votre façon de voir le couple ont-ils évolué dans le temps ? Ce que vous demandez est-il réaliste ?

Comment pourriez-vous vous adapter pour obtenir ce dont vous avez profondément besoin pour vous sentir comblé(e) en amour ?

 

 

4.

Comment est-ce que je peux le lui dire ?

 

Dernière question. Vous voulez savoir comment, quand, quoi dire pour obtenir l’attention de l’autre. Encore une fois, c’est normal, et je comprends cette interrogation.

Malheureusement, là non plus, il n’y a pas de formule magique. Et sincèrement, si je vous donnais la formule, je ne suis pas sûre que vous l’appliqueriez. Parce que c’est dur à mettre en place. Que ce n’est pas vous.

 

Qu’est-ce que j’ai essayé de faire pour que ça change ?

 

Faites un effort de mémoire. Lors de crises précédentes, qu’est-ce qui a marché ? Et lorsque tout allait bien, comment faisiez-vous ? Quelle était VOTRE recette, à cette époque ?

A l’inverse, actuellement, si vous traversez des problèmes, je suis à peu près sûre que parfois, ce que vous dites ne fait qu’envenimer la situation. Si vous arrivez à voir quels sont les comportements qui mettent de l’huile sur le feu ou enveniment le comportement que vous n’aimez pas chez l’autre… arrêtez. Inutile de s’entêter à répéter plus fort : visiblement, le message ne passe pas.

Listez ce que vous avez essayé… et si rien n’a marché, essayez autre chose. La plupart du temps, vous n’avez essayé qu’une ou deux choses, et vous refaites ça encore et encore en espérant que par magie, votre partenaire comprenne soudain le message.

Qu’aimerait-il/elle entendre, qui lui permettrait d’être sur la même longueur d’onde que vous ?

 

 

 

 

Si vous préférez en rester à toutes les premières questions, vous trouverez des gens avec qui en parler. Mais ce ne sera pas moi. Evidemment, je pourrais proposer des solutions et je vous dirais ce que j’en pense, mais je préfère vraiment vous aider à voir votre problème en prenant du recul et en réfléchissant sur ce qu’il vous faut, à vous. Je souhaite vous aider à prendre des décisions autonomes et justes par rapport à votre couple unique.

 

Ca vous parle ?

 

Si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à me demander trois articles exclusifs pour mieux comprendre votre partenaire et mieux vous en faire comprendre !

 

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square