Please reload

Posts Récents

4 façons d’avoir un orgasme explosif

February 11, 2016

Culturellement, nous avons tendance à penser à l’orgasme comme étant le but du sexe et aussi ce qui met fin au rapport (pour les hommes). Evidemment, l’orgasme, c’est un peu le « must » du rapport sexuel. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a aucun espace pour que les choses s’améliorent.

 

Un orgasme, c’est la contraction involontaire et rythmée des muscles de la zone pelvienne, suivie de la sensation de chaleur et de vagues de plaisir qui irradient dans tout le corps. Mais en fait, le sexe peut être une aventure totalement surprenante, même sans orgasme. Atteindre ce sommet fait juste partie des expériences très vibrantes que l’activité sexuelle peut nous procurer.

 

Néanmoins, si vous attendez plus de vos orgasmes, voici 4 façons d’allonger, d’intensifier et de multiplier cet instant-là. En d’autres mots, voici 4 façons d’avoir un orgasme explosif.

 

 

 

Consolidez votre plancher pelvien.

 

Le périnée (comme n’importe quel autre muscle du corps), envoie des signaux électriques quand il a des contractions à répétition. Ces signaux naviguent le long de la moelle épinière jusqu’au cerveau, stimulant au passage la prostate chez l’homme et l’utérus chez la femme, et permettant la libération d’endorphines, ce qui nous donne du plaisir. Pas étonnant que les Chinois, dans la tradition taoïste, parlent du périnée comme du Hui-Yin, le « centre du pouvoir » de nos sexes.

 

Que faire avec notre plancher pelvien ? Vous pouvez le contracter, comme si vous vouliez vous retenir d’aller faire pipi, et vous retenir aussi de faire un pet. Apprenez à maîtriser cette contraction pour pendant le rapport permettre d’intensifier le plaisir en contractant, ou pour arrêter un orgasme qui arrive, ou pour le prolonger. Prolonger l’orgasme peut se faire en contractant le périnée pour bloquer la sensation, puis en le relâchant doucement pour laisser le plaisir déferler.

 

Plus vous apprendrez à maîtriser votre périnée seul, mieux vous saurez exploiter ces contractions pendant l’acte sexuel.

 

Respirez… et respirez avec créativité !

 

Nous avons tous besoin de respirer pour vivre. Ca semble évident. Mais la respiration est un des ingrédients essentiels du plaisir sexuel. Tout d’abord, elle oxygène tous nos organes. Ce qui est crucial, c’est que la respiration oxygène aussi les glandes qui produisent les endorphines et les autres hormones produites pendant un orgasme. Elle améliore aussi la circulation sanguine et les sensations dans vos organes génitaux.

 

Voici un exercice très simple : essayez vraiment de jouer avec votre respiration, pendant votre rapport. Essayez une respiration courte et rapide. Ca pourrait vous amener à un état d’excitation plus grand. A l’inverse, prenez une respiration lente et profonde, ce qui peut calmer l’excitation, détendre votre corps, faire baisser votre tension, et vous rendez de ce fait plus sensible au toucher.

 

Essayez différentes manières.

 

Votre corps a été habitué à suivre toujours plus ou moins les mêmes schémas. Si vous utilisez toujours votre main droite, essayez la gauche, changez de côté, de jouet, de rythme, etc. Vous pouvez connaître une période d’ajustement quand votre corps sera en train d’apprendre à jouir différemment, mais ce genre d’exercice vous amène à augmenter vos possibilités d’y parvenir, ce qui veut aussi dire que vous y parviendrez plus souvent !

 

Restez juste au bord…

 

Plus longtemps vous serez dans la zone de pré-orgasme, plus intense (du moins la plupart du temps) sera l’orgasme. Rester dans cette zone demande cependant un effort conscient. Ca implique d’utiliser votre périnée et votre respiration. Ca peut aussi vouloir dire de faire un pause, d’ajouter une autre sensation, ou de faire autre chose, tout cela juste pour rester juste au bord… sans tomber !

 

La clé est d’être détendu tout en laissant l’énergie sexuelle émerger. Commencer à faire ça seul, puisque ça demande de la pratique – rien ne vaut la pratique. Mais gardez aussi à l’esprit qu’il est également essentiel de communiquer avec votre partenaire.

 

Sachez reconnaitre ce qui vous excite. Déterminer par quel chemin passe votre excitation : est-ce qu’il y a un sommet, et puis ça s’arrête ? Est-ce qu’elle vient très progressivement ? Est-ce qu’elle ne baisse jamais, une fois installée ? Ou est-ce qu’elle ne démarre jamais ? Essayez de rester dans un état d’excitation le plus longtemps possible, et pratiquez des attouchements sans autre but que le fait de vous découvrir mieux.

 

Par-dessus tout, sachez que votre corps sait exactement quoi faire. Il a juste besoin de s’en souvenir, et de s’entrainer, encore et encore.

 

Vous avez envie d'une vie de couple complice et harmonieuse? Je peux vous envoyer les 

"10 façons de montrer à votre partenaire que vous l'aimez".

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square