Please reload

Posts Récents

Pourquoi avez-vous toujours les mêmes disputes?

February 9, 2016

Est-ce que vous avez remarqué qu’en tant que couple, ce sont toujours « les mêmes vieux dossiers » qui reviennent sur le tapis ? Et ça, peu importe pourquoi vous vous êtes pris le bec au départ ? Ca finit toujours quand même par le même sujet de dispute.

 

Après un certain temps, vous pouvez comprendre que le problème ne tourne pas vraiment autour du ménage, ni du programme du week-end, ni de l’argent. Il s’agit de quelque chose d’autre, et vous n’arrivez pas à mettre le doigt dessus. Vous avez juste ce même sentiment, le regard qu’il/elle vous lance alors, le son de sa voix, vos propres émotions négatives qui reviennent, et votre petite voix vous dit : « C’est reparti pour un tour. » Cette dispute récurrente semble être une spirale sans fin. Mais pourquoi ?

 

En fait, vous avez l’impression d’être dans une spirale, parce que c’EST une spirale. Sans prendre le temps d’apprendre à reconnaitre les signes précurseurs, on ne peut pas arrêter un cercle vicieux une fois qu’il est enclenché. C’est pourquoi je vous dis qu’il existe un moyen de le traverser. Il faut commencer là où se situent les barrières que chacun de vous se pose, et de mettre en place des stratégies pour passer au dessus de ces barrières-là.

 

 

Pour commencer, observons les 4 causes les plus communes de disputes répétitives.

 

1. Votre histoire.

Le point de départ de la plupart des dispute n’est pas celui qu’il semble être. En fait, elles arrivent parce que quelque chose de votre passé ressurgit à cause de quelque chose qui se passe dans le présent, même si c’est un évenement mineur. Notre partenaire peut faire quelque chose qui nous rappelle le fait d’avoir eu le sentiment d’être méprisé, trahi ou accusé injustement dans le passé, et nous réagissons à cet évenement de notre histoire plutôt qu’à ce qui se passe maintenant.

Le premier pas ici consiste à prendre conscience de ces anciennes blessures. Mais continuez à lire : nous allons aborder des façons de s’en sortir.

 

2. Des problèmes d’estime de soi.

Notre sentiment de vulnérabilité et notre tendance à nous emporter lors de nos disputes conjugales peuvent venir de problèmes d’estime de soi, avec des questions en tête comme : « Qui se préoccupe de ce que je pense ? », « Est-ce que les gens m’acceptent pour qui je suis ? » et « Jusqu’à quel point puis-je te faire confiance ? »

Là aussi, prenez conscience des émotions qui vous font sentir « en dessous », et apprenez à être responsable de ces sentiments-là quand vous parlez avec votre partenaire.

 

3. « La face cachée de l’attirance ».

Les traits qui vous ont d’abord attiré chez votre partenaire peuvent devenir par la suite une source d’irritation. On peut appeler ça : « la face cachée de l’attirance ». Par exemple,  nous pouvons tomber amoureux d’une personne parce qu’elle nous semble prévisible et digne de confiance. Quand la magie des débuts s’estompe et que la phase « lune de miel » est passée, la même attitude peut vous paraitre rigide et peu imaginative, et nous allons nous disputer à ce sujet.

 

4. La spirale.

Les combats répétitifs ont tendance à se répéter plusieurs fois, sur des périodes données. Les défauts d’une personne peuvent créer un comportement dérangeant chez l’autre membre du couple, ce qui peut, en retour, aggraver le problème  de la personne. Et ainsi de suite… c’est la définition même du cercle vicieux.

Poussons plus loin.

Pour la plupart des femmes, le souci n° 1, c’est le manque d’écoute, et pour les hommes, c’est de se sentir injustement critiqué ou d’être perçu comme incompétent. Je vais prendre l’exemple d’un couple hétéro, Jean et Mélanie. Disons que Jean fait le projet de partir un week-end avec ses amis, et que Mélanie se sent abandonnée. Cela peut engendrer chez elle un comportement agressif, sous la forme de mauvaise humeur ou de remarques sarcastiques. Jean ressent ça comme une critique, ce qui le pousse à fuir, et son envie de partir en week-end loin de Mélanie s’intensifie, ce qui amplifie la peur de Mélanie qu’il se détache d’elle. La spirale s’enclenche.

 

 

Maintenant que nous avons vu les principales causes des disputes à répétition, observons quelques stratégies pour changer la donne.

 

Ayez de bons outils pour sortir du cercle infernal.

Peu importe les efforts que vous y mettrez, vous ne pourrez pas changer le comportement de votre partenaire. Vous ne pouvez changer que votre propre comportement. En commencer par reconnaitre vos propres sentiments et votre implication, et à vous en détacher. Les mantras à soi-même, la respiration lente, des images positives (votre chien, votre jardin, votre activité favorite…) peuvent stopper votre propre spirale de réactivité. La plupart du temps, si une personne peut en sortir, l’autre sera également plus centrée, et la situation s’apaisera.

 

Observez-vous.

En plus milieu de la « même dispute », nous regardons vers l’extérieur, nous observons notre partenaire. Son langage corporel repoussant, sa bouche agressive, ses yeux inamicaux. Voici ce que je propose : en regardant votre partenaire en colère, demandez-vous : « A quoi ressemblerais-je si je prenais un selfie MAINTENANT pour le mettre sur Facebook ? » Je me suis forcée à penser à une des choses que je préférais chez mon mari pendant nos disputes les plus dures, et cet exercice fait de mieux en mieux tomber mes stratégies de défense. Ca ne règle pas le problème, mais ça peut recarder les choses et les faire avancer vers quelque chose de plus positif.

 

Vous avez envie d’avoir raison ? Laissez tomber.

Quand vous SAVEZ que vous avez raison et que votre partenaire a tort, vous pouvez être sûr que vous êtes en train de vous disputer ! (Evidemment, il y a des choses qui mettent l’autre en tort: le mensonge, les coups, les promesses rompues. Mais la plupart du temps, nous nous sentons dans notre bon droit sur une question de point de vue, et pas sur une transgression effective.) Ca peut sembler justifié, mais la plupart du temps ça ne fait qu’alimenter le conflit et la distance entre vous.

 

Acceptez de ne pas mettre le problème sur le tapis jusqu’à ce que l’orage soit passé.

Au milieu d’un conflit, nous sommes bombardés d’hormones, et nous nous sentons complètement débordés. Nous avons du mal à nous concentrer et à devenir constructif. On est dans la réaction, et pas dans la réponse.

Sortez un peu, allez marcher, mettez vous d’accord pour en reparler dans 24 h. Ca vous aidera tous les deux à retrouver votre calme et à être suffisamment responsables pour trouver une solution. Et bien sûr, s’il y  a un vrai problème (et pas une de ces disputes répétitives et improductives), vous aurez l’impression de ne pas pouvoir progresser. Dans ce cas, pensez à chercher de l’aide auprès d’un praticien.

 

 

Si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à me demander trois articles exclusifs pour mieux comprendre votre partenaire et mieux vous en faire comprendre !

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square