Please reload

Posts Récents

Comment s'adapter au rythme de notre cycle?

January 4, 2016

Je ne sais pas vous, mais en tant que femme, j’ai des fois du mal à adapter mon rythme propre à mon quotidien, de façon à être à la fois efficace, disponible pour les autres et pour mon travail, et respectueuse de moi-même.

Il y a des fois où je me sens fatiguée, et où, vraiment, je n’arrive pas à me coucher tôt… et mon état de fatigue se trouve amplifié. D’autre fois où je me sens pleine d’entrain, je m’aligne sur toutes mes bonnes résolutions, je me couche comme les poules, et je tourne en rond au lit tant ma tête est pleine de projet que j’ai envie de mettre en pratique immédiatement.

C’est la même chose pour l’entrain que je mets au travail, celui que je mets à aller faire du sport, etc.

 

 

 

Je sais qu’en tant que femmes, nous sommes d’une nature profondément cyclique. Notre vie est rythmée par nos règles, nos ovulations, et par les hormones qui vont avec chaque phase de ce cycle.

 

Scientifiquement parlant, ça donne à peu près ça (à condition de ne pas être sous traitement contraceptif hormonal) :

Période de règle: grand nettoyage, renouveau.

Période pré-ovulatoire : période d’activité, d’énergie, de « recherche du mâle » (oui parce que c’est quand même un comportement reproductif, à la base). Œstrogènes ++!

Ovulation : au top de la séduction et du désir. Œstrogènes +++++++ !!!

Période post-ovulatoire : temps de latence, d’activité plus calme. La progestérone prend le relai.

Période prémenstruelle : Manifestement, nous ne sommes pas enceintes, nous vivons une sorte de dépression avant le « grand nettoyage ».

 

Nous vivons toutes différemment ce cycle, plus ou moins fort chez chacune d’entre nous, et les périodes soit de travail, de sport, d’amour, de capacité de concentration, sont plus ou moins propices pour nous selon ces périodes… et là il n’y a pas de règle, c’est à chacune d’évaluer là où elle est le plus disposée à certaines choses à tel moment de son cycle.

 

Pour ma part, je me suis fait un petit calendrier, en définissant une conduite à tenir pour chaque période, afin de ne pas m’épuiser à faire des choses que de toute façon je ne ferai pas de manière efficace, et aussi pour pleinement profiter des périodes où je peux être à mon potentiel maximal.

 

 

 

- Période de règle (Jour 1-jour 7 environ) : Je me couche très tôt (22h ?) et je ne fais pas de sport si je n’en éprouve pas l’envie. Je peux méditer assez facilement. Je lis, surtout des choses qui touchent le développement personnel. Je nettoie ma maison. Je profite de cette période pour faire du travail d’écriture (rédaction site web, courriels, courrier…), du travail administratif… Du travail essentiel, qui peut demander une réflexion approfondie, sans de prise de décision importante. Je me rapproche de mon amoureux, j’ai un grand besoin de contacts physique, et j’ai en général hâte que mes règles prennent fin !

- Période pré-ovulatoire (jour 8-jour 14 environ) : C’est là que je suis TRES dynamique, voire un peu trop, et aussi très créative ! J’en profite pour noter toutes mes nouvelles idées, mais surtout je ne mets pas ces idées en application (les petites, oui, mais sinon, je me retrouve surchargée durant les semaines suivantes par des trucs qui finalement ne sont pas si importants pour moi). Je vois du monde, pour moi et pour mon travail. Je suis très prête à échanger. Je peux me coucher assez tard sans en souffrir, et je profite pleinement de mes soirées avec mon homme ! Je fais du sport presque tous les jours.

- Période post-ovulatoire (jour 15-jour 21 environ) : Mon dynamisme se maintient, mais il est moins « brouillon » et j’en profite pour plus mettre en application mes nouvelles idées, être vraiment dans l’action, faire des démarches. J’échange toujours beaucoup avec les gens. Les heures de coucher sont souples, et je fais beaucoup de sport.

- Période prémenstruelle (jour 22-jour 28 environ) : Je fais plus attention à mon sommeil : dodo à 22h30 dans l’idéal. Je peux maintenir les actions, je me sens toujours efficace là-dedans, de même que pour la prise de décision, et je suis également apte au travail rédactionnel et administratif. Je suis prudente dans ma vie privée, je me replie sur moi, je prends soin de moi pour ne pas me sentir blessée trop facilement par ce qui peut m’arriver… Je vais toujours faire du sport avec plaisir, je le prends plus comme une forme de méditation.

 

Et vous, accordez-vous votre vie avec votre cycle ?

J’espère vous avoir donné envie de le faire !

 

A très bientôt à vous !

 

Margot, qui aide les femmes à vivre pleinement leur féminité !

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square